étirements lors de la ménopause
Etudes scientifiques

Des étirements quotidiens permettent de soulager certains symptômes de la ménopause – ou pas

Une petite étude réalisée par la fondation Meiji Yasudae pour la santé et du bien être suggère que des étirements quotidiens d’environ 10 minutes pourraient améliorer les symptômes de la ménopause et de la dépression chez les femmes1.

L’étude conduite sur 40 femmes Japonaises de 40 à 61 ans a contrôlé avec 10 questions portant sur les symptômes vasomoteurs (bouffées de chaleur et frissons),  les symptômes psychologiques ( variations de l’humeur et problèmes de sommeil) et les douleurs corporelles.
Un questionnaire à part était utilisé pour mesurer les symptômes liés à la dépression.

 

Mécanique de l’étude sur les étirements et la ménopause

Le groupe était initialement très homogène : la majorité des participantes n’étaient pas physiquement actives, la moitié d’entre elles étaient ménopausées (en phase de post ménopause) et les deux tiers étaient dépressives.
Le groupe a ensuite été séparé en deux : 20 femmes devaient s’étirer 10 minutes avant d’aller se coucher alors que l’autre groupe devait rester inactif.
Les femmes du groupe étirement ont fait du yoga en moyenne 5 fois par semaine et ont montré une amélioration sur les deux jeux de questions après 3 semaines comparé au groupe des femmes inactives.

 

Des résultats en demi-teinte

Contacté par email par Reuters, le docteur Pinkerton de l’institut Nord Américain de la ménopause déclare « il est impossible de savoir si les effets positifs des étirements sur les symptômes (ndlr : vasomoteurs et dépressifs) sont effectivement liés au stretching, à une augmentation de l’activité physique ou au fait de ne pas faire ce que les femmes font normalement 10 minutes avant d’aller se coucher comme par exemple : manger, fumer, boire… 2»

Et encore une fois ici, se pose la question de l’étude scientifique contre placebo, le groupe de comparaison ne devant rien faire de particulier.

 

De façon générale, il est de toujours recommandé d’être physiquement activement, par exemple en marchant au moins 1 heure par jour, encore plus pour les femmes en cours de ménopause.

 

Pour en savoir plus :
1 Fondation Meiji Yasudae »Effects of stretching on menopausal and depressive symptomes on middle-aged women : a randomized controlled trial »
2 Dailymail –  « Stretching for 10 minutes a day « eases symptoms of menopause and depression » – 1 juillet 2016

The author: Ariane

Leave a Reply