gérer une bouffée de chaleur
Conseils

Comment gérer une bouffée de chaleur

La bouffée de chaleur est là. Elle arrive. Rien ne peut l’empêcher de déferler sur vous comme une vague sur le sable. Que faire ? Comment gérer la bouffée de chaleur ?


Se préparer psychologiquement

On s’accroche et on relativise. On en rit comme Gillian Anderson qui dit qu’elle peut « alimenter une ville en électricité grâce à la chaleur dégagée par ses bouffées de chaleur. »

On respire profondément. Pour rappel, l’étude SWAN montre que « les femmes les plus anxieuses ont connu les symptômes les plus forts et les plus longs »

Inspirez, expirez pleinement. Faites réellement un exercice de respiration pour vous détendre et ne pas créer de stress qui va faire empirer la bouffée de chaleur.

On embrase cette bouffée de chaleur, elle est là, on ne peut pas l’éviter (un peu à la manière des contractions et de l’accouchement)


Préparer le terrain

Si vous êtes à une réunion au travail et que vous pouvez vous excuser quelques instants. Faites le – si vous le voulez bien sûr, si c’est possible dans la mesure où vous n’enchaînez pas bouffées de chaleur sur bouffées de chaleur, si vous avez un endroit (frais!) ou aller… la liste des « si » peut être très longue.

Vous êtes debout? Asseyez vous. Pourquoi : pour détendre ses muscles mais aussi parce qu’une bouffée de chaleur peut venir avec d’autres désagréments comme la nausée ou le vertige.

Vous avez les cheveux longs ? Attachez les, cela vous évitera un supplément de chaleur dans la nuque et d’avoir des cheveux humides collés dans le cou


Gérer une bouffée de chaleur

Buvez une boisson fraîche. Si possible de l’eau tout simplement car l’alcool provoque des bouffées de chaleur et les jus et soda sont plein de sucre, qui font grossir et les femmes en surpoids subissent plus de symptômes pendant la ménopause.

Rafraîchissez vous. Si vous êtes chez vous, on peut faire la version violente avec une douche tout simplement ou avec un sac de congelé sur la tête! La version plus soft étant de poser un linge frais et humide sur sa nuque. Au travail, vous pouvez essayer d’aller vous passer de l’eau froide sur le visage aux toilettes ou utilisez des lingettes pour vous rafraîchir le cou.
Il est également possible d’utiliser une serviette rafraîchissante par évaporation autour du cou.
Enfin, d’autres femmes proposent de mettre un gel froid, comme le Biofreeze  ou encore de l’huile essentielle de menthe poivrée sur la nuque.

Aérez vous. Si vous pouvez sortir au frais, faites le. Sinon, utilisez les moyens à votre disposition comme un éventail, un ventilateur ou même un mini ventilateur portable.

 

C’est fini. La bouffée de chaleur est passée.
Si vous êtes à l’aise (avec vous même, votre corps, vos collègues, vos amis…) parlez en, expliquez ce que vous vivez. Cela fera déjà une source de stress en moins : vouloir cacher ce qui vous arrive. Et préparez vous, une autre bouffée de chaleur arrivera surement tôt ou tard.

The author: Ariane

Leave a Reply