Les traitements de la ménopause

Avant tout, il faut préciser que la ménopause n’étant pas une maladie, il n’existe pas de traitement de la ménopause mais plutôt d’un traitement pour les symptômes de la ménopause. En l’absence de symptôme, aucun traitement n’est obligatoire (sauf éventuellement en cas de ménopause précoce).
Tout traitement doit être envisagé en concertation avec son médecin.

L’hygiène de vie

La première prise en charge passe par la mise en place d’une bonne hygiène de vie.

  • Arret du tabac
  • Diminution de l’alcool
  • Alimentation équilibrée et variée
  • Regime pauvre en sucre et en graisse
  • Apport suffisant en calcium, magnésium et vitamine D
  • Activité physique régulièrement : de préférence 30 minutes par jour plutôt qu’une heure trois fois par semaine
  • Essayer d’avoir un bon sommeil réparateur
  • Diminuer le stress de quelques façons qu’il s’agisse (yoga, relaxation, méditation….)

Par ailleurs, essayez d’identifier ce qui déclenche vos symptômes pour pouvoir ensuite supprimer les déclencheurs et analyser l’impact sur vos symptômes.

Une fois toutes ces mesures mise en place et sans constater d’amélioration de la qualité de vie, il convient d’étudier la prochaine option de la liste.

Traitement Hormonal de la Ménopause

Le THM est le traitement le plus efficace (à 80%) contre les bouffées de chaleur et les douleurs articulaires avec l’administration d’oestrogènes. Le THM existe sous différentes formes tant en terme de formule, que d’administration et de dosage. Le THM est uniquement disponible sous ordonnance.

Les THM ayant aujourd’hui une mauvaise image à cause de l’étude WHI de 2002, certaines femmes ne veulent pas en prendre. D’autres femmes ne peuvent pas prendre de THM à cause des contre-indications ou des risques / effets secondaires liés à la prise d’hormones pendant la ménopause.

Les risques principaux du THM sont : problème cardiaque, accident vasculaire cérébral, risque thromboembolique, cancer et notamment cancer du sein; des risques minimes dont il convient de discuter avec son médecin avec une analyse bénéfices / risques.

Aujourd’hui la majorité des femmes de 50 / 60 ont une balance bénéfices / risques positive.

Traitement non hormonal : la beta-alanine

Seul médicament disposant d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le traitement des troubles du climatère (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes…) mais son efficacité est limitée, notamment avec un effet de courte durée.

Traitement non hormonal : les antidepresseurs

A utiliser avec grande précaution, comme toujours en accord avec son médecin. Ce ne sont pas des médicaments contre les troubles du climatère, à ce titre ils n’ont pas d’autorisation de mise sur le marché, mais ont tout de même un effet sur les bouffées de chaleur (efficacité à 60%). Attention aux effets secondaires et aux interactions avec d’autres médicaments.

Traitement non hormonal : préparation à base de plantes ou homéopathie

Tous ces traitements alternatifs ne sont pas bien évalués. On ne sait donc pas s’ils sont efficaces ou au contraire s’ils peuvent être dangereux. Leur efficacité ressenti est aujourd’hui mise partiellement sur le compte de l’effet placebo.
La Haute Autorité de Santé (HAS) à mis en garde contre les traitements à base de phyto-oestrogène en informant que ceux ci peuvent présenter les même risques que les oestrogènes.

Traitement pour les problèmes génito urinaires

On entend par troubles génito urinaires tous les problèmes de sécheresse et / ou atrophie vulvo vaginale, tous les problèmes d’infection urinaire, incontinence…
Un traitement pour ces problèmes : les oestrogènes par voie vaginale qui peuvent même être utilisés en cas d’antécédent de cancer.


Vous avez un problème ? Il y a des solutions, parlez en à votre médecin pour décider ensemble du meilleur traitement POUR VOUS en fonction de vos envies, votre antécédents et votre qualité de vie.


Sources :
GEMVI document sur le THM
MOOC Menopause l’affaire de tous