Les déclencheurs des bouffées de chaleur

Les déclencheurs des bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur font parties des symptômes les plus courants de la ménopause avec 82% des femmes qui en ont déjà ressenties. Pour certaines, elles seront tout juste dérangeantes et pour d’autres elles sont complètement handicapantes. Si leurs cause initiale est hormonale, il est cependant possible d’identifier certains déclencheurs des bouffées de chaleur afin d’essayer de les éviter et d’in fine d’en réduire la fréquence.

Pour cela, il faut avoir une approche analytique et systématique des épisodes de bouffées de chaleur, en tenant un journal de bord de celles-ci. A chaque bouffées de chaleur, notez l’heure, la durée, l’intensité (en attribuant par exemple une note de 1 à 10, avec 1 très acceptable et 10 handicapante) et surtout le contexte.

déclencheurs des bouffées de chaleur

Divers déclencheurs de bouffées de chaleur

Certains déclencheurs sont connus, même si leurs effets varient complètement d’une femme à une autre.

– le stress, cela peut être la prise de parole en public ou tout simplement une personne

– la fatigue

– une différence de température, comme par exemple en hiver un intérieur chaud versus une faible température à l’extérieur.

-l’alcool qui est un vasodilatateur (augmente le diamètre des vaisseaux et par là même la quantité de sang qui y circule, donc réchauffe le corps (du moins temporairement))

– la caféine sous toutes ses formes : café, thé noir, chocolat noir car cela agit également initialement comme vasodilatateur

– les aliments épices et cela inclus aussi le curry ou le poivre

– le manque d’air

– le tabac, la nicotine étant un stimulant dont le mécanisme est très similaire à celui qui déclenche les bouffées de chaleur (sans compter que fumer réduit la capacité respiratoire qui est essentielle pour faire baisser le stress)

Soyez très précis sur ce journal de bord des bouffées de chaleur et écrivez y vos repas / grignotage (nature et quantité), vos efforts physiques (sport ou juste activité de type ménage ou déplacement à pied) et votre état d’esprit (ainsi que l’émotion derrière cet état d’esprit.) En face notez le désagrément (cela peut être une bouffée de chaleur, mais aussi un malaise, mal de crâne ou n’importe quel autre symptômes de la ménopause)

Vous devriez rapidement y trouver une tendance et pouvoir identifier vos déclencheurs des bouffées de chaleur.

Cet article a 2 commentaires

  1. Elisa

    Bonjour, je m’appelle Elisa et je vis actuellement un “enfer” avec la ménopause. J’ai 48 ans et mes symptômes ont commencé il y a 5 ans. Oui, il y a les bouffées de chaleur déclenchées par de nombreuses aliments (pour ma part, je ne peux plus manger de chocolat noir, plus de café, poivre et curry interdits sinon je me sens mal ainsi que trop de sel ou d’aliments qui en contiennent). Bref, une vraie réjouissance au quotidien. Vient s’ajouter à cela de la fatigue, une chute de cheveux importante (non ce n’est pas dû au manque de fer car j’ai eu une perfusion de fer il y a 2 ans), des douleurs articulaires et souvent des troubles du sommeil.. Pas de traitement hormonal car trop dosé pour moi vu que je suis sous la barre des 50 kgs et que je ne peux adapter les doses.. Je fais avec en me complémentant en magnésium et médicaments naturels et homéopathiques. Cependant, j’ai hâte que tout cela s’estompe et se régularise car c’est difficile, parfois, au quotidien de gérer. Seule consolation, plus de règles depuis 4 ans. Un bonheur….si on peut dire. Bon courage à toutes celles qui se reconnaissent dans mon profil !

    1. Ariane

      Aie effectivement cela fait beaucoup…. bon courage à vous.

Laisser un commentaire