Syndrome de la bouche brûlante ou glossodynie

Syndrome bouche brulante Menopause feu de bois

La ménopause est un tout qui affecte à la fois le corps et l’esprit dans la totalité. Qui irait penser dire à son médecin qu’il a une sensation étrange dans la bouche ? En réalité : pas grand monde ! Et pourtant, un des symptômes de la ménopause peut être la bouche qui brûle ou douloureuse. Cela s’appelle la glossodynie. C’est même assez fréquent car on estime que 18 à 33% des femmes ménopausées en souffrent1.

Attention, il est également possible de souffrir de syndrome de la bouche brûlante sans être en périménopause / ménopause.

Que ressent on avec le syndrome de la bouche brûlante ?

Les sensations sont assez particulières : cela peut aller d’une simple bouche sèche, à un goût métallique ou réellement à une sensation de brulure ou un picotement sur la langue, le palais ou les lèvres. Cela peut être une sensation régulière ou occasionnelle.

Selon le cas, les personnes souffrant du syndrome de la bouche brûlante peuvent être découragées à l’idée de manger ou au contraire, se sentir soulager en mangeant et buvant.

Pourquoi la ménopause cause t elle le syndrome de la bouche brûlante ?

Chez les femmes en préménopause / périménopause ou ménopause, c’est, comme toujours la faute d’un déséquilibre hormonal et notamment de la diminution des œstrogènes. Les œstrogènes jouent un rôle important dans la production de salive. La baisse de production de salive cause une bouche sèche ce qui amène parfois le gout métallique et la sensation de brulure.

Comment soulager les symptômes du syndrome de la bouche brûlante ?

  • Boire beaucoup d’eau pour rester hydrater (rappel quantité d’eau)
  • Sucer de petits glaçons
  • Boire des gorgées d’eau fraiche
  • Éviter les aliments acides comme par exemple les citrons ou les tomates
  • Évitez de boire de l’alcool, des sodas, du café ou des boissons acides
  • Arrêtez de fumer (la cigarette modifie la flore buccale)
  • Identifiez vos déclencheur : pour cela utilisez la même méthode que celle pour identifier les déclencheurs des bouffées de chaleur
  • Changez de dentifrice pour un dentifrice pour « bouche sensible »
  • Sucez de pastilles (il n’existe pas vraiment de pastille « bouche sèche », des noyaux de fruit ou encore mâchez du chewing-gum

Quel traitement pour le syndrome de la bouche brûlante  ?

Étant donné que ce symptôme est causé par la chute d’oestrogène chez la femme, une solution serait de prendre un traitement hormonal de la ménopause. Cependant les études doivent encore être réalisées pour confirmer la résolution du problème avec la prise de THM.

En dehors de la glossodynie, la ménopause peut avoir un impact négatif sur la santé bucco-dentaire. Il est donc essentiel de continuer des visites régulières chez le dentiste.

Pour en savoir plus
1 Burning mouth syndrome at menopause: Elusive etiology – Midlife Health – Janvier 2012 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3425145/

Vous pouvez aussi aimer

Cet article a 50 commentaires

  1. Tess

    Bonjour je suis en Préménopause.J ai la langue qui me pique depuis avril 2022.Les mois qui ont suivi j ai eu des suées nocturnes.Des règles parfois irrégulières.Prise de sang par gynéco.Pour l’instant cette dernière ne m a fait aucune remarques à ce sujet ( baisse oestrogènes) Comment puis je le constater et à partir de quel taux considère t on qu il y a baissé pour perturber ? Peut on avoir un traitement ? Que puis lui demander? Pilules microdosees? Je ne prend plus de contraceptif depuis 20 ans. Peut il y avoir des reflux ?Merci pour vos réponses.Cordialement.

  2. Tess

    Pas de réponse? A quoi cela sert il de laisser un commentaire ?

  3. Culot

    Bonjour.
    J’ai 49 ans et je suis en premonopause .j’ai également la la langue qui pique et le palais et la les lèvres. Que faire ?

    1. Tess

      Bonjour avez vous du reflux?

  4. Annick

    Même chose pour moi ! Le stomatologue m’a dit que j’avais un problème dans ma tête !!! Je vois que je ne suis pas seule à souffrir de cette maladie invisible !!!

    1. Younsi

      Pareil moi on m’a proposé un antidépresseur on m’a dis que c’est dans ma tête

  5. Tess

    Bonjour je stresse beaucouMzis delà à ce que cela soit dans notre tête….

  6. Triqueneaux

    Je suis sous œstrogène pour traitement endométriose. J’ai 43 ans . Depuis janvier picotement langue et palais quasi continu. Je crois que,le cerveau s’habitue…
    Est ce qq chose qui dure ?

  7. Gwen

    J’adorerais que quelqu’un me dise que ça va se terminer un jour. Je souffre de la langue depuis mai 2021 et je suis à bout. Est ce que le traitement hormonal fonctionne ?

  8. Gastron

    Bonjour, je suis sous climaston depuis presque 2 ans , depuis novembre 2022 mêmes symptômes malgré traitement antifongique et rien, des visiteurs docteur, dentiste aucun effet et franchement c est fatiguant

  9. Gaston

    Bonjour, je suis sous climaston depuis presque 2 ans , depuis novembre 2022 mêmes symptômes malgré traitement antifongique et rien, des visiteurs docteur, dentiste aucun effet et franchement c est fatiguant

  10. ama

    bonjour, à vous toutes, et courage
    tout comme vous , prise de sang, rien gastroentérologue stomatologue dentiste rien…
    j ai des symptômes de langues qui brûle et pique comme du poivre dans la bouche, inflammation parfois des muqueuses buccales ( palais , gencives…) maux de gorge depuis 8 mois… et maintenant une hypersalivation. y a rien pas de traitement, ou d accompagnement ou d orientation… je m aide avec des pastilles pour la gorge, de l argile en interne et des cataplasmes sur la gorge et du bicarbonate…. c est pas miraculeux mais ça m aide … et ça me permet de manger… j espère que ça vous aidera .
    bien à vous
    ama

    1. Carine

      Bonjour Ama, je viens de lire votre commentaire car j’ai l’impression qu’il m’arrive pareil. Jai 49 ans et pré menopause. Depuis 2 mois maintenant j’ai la gorge qui me fait mal, un coup en haut, un coup à gauche, un coup au niveau de la trachée/ thyroïde, le palais qui picote, j’ai le fond de la gorge irritée, je suis très anxieuse car je m’imagine que j’ai quelque chose de grave.bref, 3 visites chez mon généraliste , 1 bilan sanguin bon, 1 bilan sanguin spécial thyroïde bon. Là j’ai 1 traitement advil 400mg 2 fois par jour + 1 cachet reflux gastrique pour 1 mois….je suis complètement désespérée de me sentir dans cet état à cause de ces sensations de brûlure et picotements dans ma gorge et palais… de plus en temps normalje suis dormeuse et là si je ne prends pas 1 xanax 0.25 pour dormir je me réveille entre 3 et 5 heures du matin…c’estvraimentpénible..si vous avez des conseils et solutions je suis preneuse.
      Merci de m’avoir lu.
      Carine

      1. sylvie

        bonsoir, j’ai carrément la même chose que les témoignages ci-dessus depuis 1 mois maintenant – Je suis en pré-ménopause depuis deux ans, règles tous les 3 mois (je ne sais plus, tout est chamboulé) ; J’ai la peau du corps très sèche déjà ;
        Point de vue bouche : en plus des picotements, sensation de légère brûlure indescriptible, manque de salive alternant avec de la salive (je n’y comprends plus rien à mon corps) ; mais surtout une bouche comme pâteuse, et parfois même qui semble gonflée (je ne sais pas en vrai) ; Je déglutis pas mal quand même – et puis, c’est pas tout le temps dans la journée, mais surtout le soir (par vague toujours), et parfois il y a des jours où ça ne le fait pas (très bizarre cette désorganisation) ; Mais de boire à petite quantité soulage pas mal je trouve, juste trempoter les lèvres (certaines tisanes activent l’effet alors je fais de l’eau chaude avec 1 cuillère de miel) et je garde un peu d’eau/tisane en bouche et ça soulage.
        P.S je vais tester l’aloe vera aussi.
        Du coup je ne dors pas beaucoup car c’est fort désagréable et prise de tête ;
        il y a des aliments qui favorisent ma bouche à sensation pâteuse et ces picotements, alors je me fais des tests (fromage par exemple, c’est pas très bon, certains pains à graines) ; je pense que si je mange sans gras ça améliorera ? donc je teste petit à petit ;

        alors j’ai pensé au foie aussi qui peut-être ne va pas bien et qu’il faut que je revoie ma façon de m’alimenter ; donc je vais retourner vers le médecin et son collègue (donc j’ai vu 2 médecins pour mon truc quand même – ils m’ont fait faire bain de bouche et prendre aussi un anti-champignon buccal de couleur rose – et je ne sais même pas s’il faut continuer à le prendre)
        (je n’ai aucun mal au ventre, estomac, et foie, rien de rien nulle part).

        mais je suis rassurée de voir que mon option que ça puisse être la ménopause qui s’installe et qui explose mon corps soit une réelle option. (P.S je n’ai pas de bouffées de chaleur…. pour l’instant). Je me dis aussi que la ménopause étant une nouvelle forme dans mon corps une nouvelle option, il va falloir que je vive différemment et mettre en place une autre vie avec cette compagne.

        Merci de m’avoir lu,
        Sylvie

      2. Barbara

        Bonjour Carine
        Je viens de lire ton commentaire et j ai exactement les mêmes symptômes, les mêmes douleurs qui changent, une fois le fond de la bouche une fois la gorge en haut a droite gauche au niveau de la thyroïde. C est insupportable et très anxiogène. Alors je te remercie pour ton témoignage qui me permet de m.sentir moins seule.
        Comment te sens tu a présent ? Est ce que les derniers mois ont permis un allègement des symptômes ?
        Merci d avance d une réponse.
        Amicalement

  11. DI BLASI

    Bonjour à toutes
    6 mois de bouche et gorge brûlante au point d’en arriver à un scanner qui n’a rien révélé. Puis 1 an de tranquillité sans aucun traitement. Et là ça recommence… catastrophe…

  12. Isa

    Bonjour.j ai 51 ans et je suis ménopausée depuis quelques mois..j ai la bouche en feu régulièrement depuis 2 ans: osteo , médecin généraliste fibroscopie, orl, dentiste et enfin stomato qui m a dit que j etais stressée ..en ce moment c est plutôt mon palais et cel irradie dans mon nez. J ai fini par accepter cette douleur mais parfois j en pleurerai.. je pense que c est un combiné de plusieurs causes: hormonal et fatigue peut etre car même si je ne me sens stressée en vacances cela diminue un peu..les médecins ne semblent pas au courant du lien hormonal et d ailleurs j ai eu l impression que mon problème n intéressait aucun d entre eux et qu ils se disaient que c était dans ma tête.
    Je suis rassurée de voir que je ne suis pas folle ni la seule .j espère que ça s arrêtera un jour ..
    Bon courage a toutes !

  13. Mama

    Bonjour
    J ai été opéré d un cancer du col de l utérus et depuis la langue me picote et est associé à un palais brulant J ai demandé à ma cancérologue si le fait de ne plus avoir d’hormone était la cause , elle m a répondu que ce n était pas de son domaine
    C est impensable qu’elle ne sache pas !!!!
    Cela ne se voit pas c est invivable je dors très peu car cette douleur est constante
    Avez-vous des remèdes naturels pour dormir ?
    C est insupportable !

    1. Isa

      J ai remarqué comme vous sans doute que le fait de manger ou de boire active la salive et donc apaise un peu.je suçote des pastilles sans sucre ou des petits carrés de chocolat quand c est trop insupportable.Le soir au couché peut être trouver un aliment sans sucre que vous pourriez laisser fondre déjà le temps de vous endormir..
      Vous avez subi un très grand stress et cela a peut être déclenché cela ( moi il y a 2 ans j ai aussi vécu plusieurs chocs a ce moment-là) et depuis c est là .Le corps réagit parfois bizarrement.
      Bon courage à vous

  14. Windel

    Je rejoins ce groupe. Moi aussi depuis maintenant 8 mois après une gastro entérite avec antibiotiques, j’ai eu également énormément d’acidité dans la bouche, avec une forme de sensation de déshydratation et pourtant j’ai de la salive, je suis allée voir mon médecin une première fois, on a pensé à la Candida un champignon qui peut s’attraper avec un antibiotique … il m’a fait faire des bains de bouche avec un autre antibio…bref cela n’a pas fonctionné. J’ai vu mon généraliste une deuxième fois sauf que c’était son père , il me demande si je suis stressée « ni plus ni moins.. » je suis également en Péri ménopause …donc plus de fatigue, plus sensible sur tout et cela me rend plus mélancolique…D’ailleurs je comprends pas pourquoi les médecins ne mettent pas le doigt tout suite sur ca. Il m’envoie quand même voir un gastro enterologue …le jour du rendez-vous, elle regarde l’état de mon ventre, la langue etc et me dit que je dois avoir une maladie auto-immune et que cela viendrait pas de mon estomac, je vois aussi mon néphrologue qui me dit la même chose que c’est pas mes reins que c’est une maladie auto-immune…depuis je suis allée voir personne car j’en ai marre que l’on me dise n’importe quoi…enfaite après mon troisième rendez-vous mon généraliste me dit « non mais je pense que c’est hormonale » étant en plus en hypothyroïdie mais soigné…c’est pour ça que j’ai arrêté de voir les spécialistes et que j’ai mis ça sur ma péri ménopause…donc je prends mon mal en patience ..même si des fois j’en ai pleuré car c’est hyper gênant …juste vous dire que le sucre l’augmente et certain aliment acide donc à éviter…je suce moi aussi des bonbons sans sucres cela me fait du bien…il arrive que des fois ça se calme. Je fais des bains de bouches au Bicarbonate.et temps en temps une cuillère de miel aide. Je ne prends aucun substitut pour la ménopause…par contre je vais refaire une cure de propolis et gingembre…car j’ai constaté après 15 jours de cure que je n’avais plus rien donc c’est lié aussi avec la fatigue..:je vous souhaite beaucoup de courage à toutes. !

  15. Isa

    Bonsoir
    Je vais tester la propolis gingembre ! Merci pour l info.
    Je vous dirai

    1. Marot

      Bonjour ce sont des pastilles propolis ?

  16. Sophie

    Bonsoir,
    Quand je lis les commentaires je me retrouve en effet tout a commencé au mois d avril quand je vais voir mon médecin pour un mal de gorge pas de traitement car plus d amygdales et juste un peu rouge mais voilà après quelques jours obligé d aller voir un médecin car j ai toujours mal du coup corticoïdes pendant 3 jours mais toujours autant mal si bien que nous passons aux antibiotiques et la l enfer commence mon mal de gorge est guéri mais une langue qui me brûle sur un des côté et le palais peut être une mycose ! Du coup des sirops a prendre 7 boîtes avalé mais toujours cette bouche qui brûle rien y fait du coup le dentiste pense qu il faut arracher des dents de sagesse direction un stomatologue qui me dit que tout est dans la tête mais je garde mes dents maintenant mon dentiste m envoie voir des spécialistes des problèmes bucco rendez vous lundi on verra en attendant il y a des hauts et des bas….

  17. Hugonet

    Bonjour, dommage que je n’ai pas trouvé ce forum avant. Il y a 2 ans je le suis réveillée avec des fourmillements dans les membres, la langue qui me brûlait tellement que j’ai pensé à du reflux. J’ai terminé aux urgences avec une ordonnance pour une irm cérébrale, ils craignaient une sclérose en plaque. J’ai vu un neurologue, un interniste, plus d 1 année d errance médicale et de soucis, aucun médecin ne comprenait ce que j’avais. Jusqu’à trouver 2 sites internet qui expliquent que la menopause cause ces symptômes., et on est en 2023, pas un médecin n’a su me dire ça ! Le seul conseil que je peux vous donner c’est de limiter le stress. J’ai remarqué que les jours qui suivent des périodes de stress, j’ai beaucoup plus de fourmillements et picotements. Courage !

    1. Barbara

      Bonjour
      Pourriez vous envoyer l adresse des deux sites dont vous parlez svp ?
      Merci

  18. Sansan

    Bonjour

    Merci pour vos témoignages, cela m’a rassuré…un peu.
    Depuis avril 2023, brûlures dans la bouche une langue qui s’est modifiée et qui réagit avec des poussées de langue qui chauffe,picote,…des aphtes sont apparus, bref un stress Avec peur d’un cancer etc…
    Et puis le stomato m’a fait au bout de 7 mois un test virologie, découverte d’un herpes, anti viral…les aphtes sont partis, j’ai un traitement de fond mais cette sensation est encore là
    Je cherche…acidité peut être très élevée, candida albican..bref je change mon alimentation café alcool vaut mieux pas…en pleine investigation

    Bouche en feu, piquante… oui en ménopause depuis 2ans hormone,?

    1. Tessy

      Merci pour votre témoignage

  19. Tessy

    Merci pour vos témoignages à tous

  20. Evelyne

    Bonjour, depuis 2020 avant le Covid j avaits les lèvres qui me brûlaient puis pensant que c étais les produits de nettoyage ( car travaillant dans une ecole on devait désinfecter souvent) mais ensuite la ménopause c est installé et depuis j ai la bouche en feu tout les jours, j ai un traitement hormonal mais pas d amélioration j en ai jamais parlé aux médecins pensant que c était alimentaire , alors je suce dés bonbons à la menthe et des pastilles pour la gorge il y a que quand je vais me coucher que ça passe un peu
    Voilà j ai 55 ans
    Bon courage à toutes

  21. MOREL

    Bonjour,
    Je viens de lire pour la première fois des commentaires sur ce problème de bouche brûlante !! Eh bien voilà, depuis bientôt 3 ans je connais ce problème. C’est un enfer ! J’ai consulté : allergologue, dentiste, ORL, gastro-entérologue (hernie hiatale) entraînant soit disant du reflux gastrique (je viens de me faire opérer …. sans changement) le chirurgien me conseille d’aller consulter un stomatologue peut-être glossodynie ? Mais enfin que faire ? Même mon généraliste ne trouve pas, ne sait pas !
    Je voudrais tant trouver la solution, c’est invivable, j’ai tout essayé (même consulté une psychologue ..).
    Merci de m’aider.
    Bien cordialement.

  22. MOREL

    J’attends des informations pour m’aider.
    Merci beaucoup.

    1. sylvie

      merci Sibille pour le lien, car je rentre complètement dans le scope, en tous points ;
      (moi qui me croyais forte)
      je vais aller voir un homéopathe très bientôt,

    2. veronique

      Bonjour, merci pour le lien..je n y avais pas pensé..et franchement je ne sais plus quoi essayer…je vis dans la peur d avoir un truc grave et ça gâche la vie..j ai eu je pense mon quota,j ai 50 ans..mais souvent je me demande comment vais je pouvoir tenir…

  23. Isa

    Bonjour à toutes .
    J ai bien lu l article sur l homéopathie .Merci beaucoup Sibille .Au début je me suis dit : ce n est pas moi , les exemples ne me ressemblent pas , mais au fond si, d une certaine manière .Si je ne suis pas adepte de l homéopathie , cela m a quand même ouvert les yeux sur le fait que j avais de grandes peurs liées à mon histoire familiale et a des événements survenus à l apparition des premiers symptômes.Je ne me sens pas anxieuse , je suis très active et heureuse mais il est vrai que j ai l impression d avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête.Il faut que ces pensées négatives qui ne reposent sur rien de concret s arrêtent. Je vais donc essayer de m apaiser de ce côté là par les plantes et aussi en en parlant . J avance, je cherche.Je me dis que je ne risque rien de toutes façons .
    Isa

  24. Isabelle Paquette

    Isabelle
    Merci pour vos précieux témoignages, on se sent moins seule. A la suite d’un lichen plan qui s’est finalement résorbé, le syndrome de la langue qui brûle a pris le relais. Je parcours les différents sites internet depuis plusieurs mois en recueillant témoignages, sites et commentaires de spécialistes là-dessus. La glossodynie semble la meilleure piste. La plupart des sites mentionnent que ce problème réunit des tempéraments inquiets, anxieux, des personnes qui vérifient souvent…l’état de leur langue…qui craignent l’apparition d’une lésion, d’un cancer. Et oui, le stress ravive les symptômes, aucun doute.
    Il semble donc que ni la médecine ni les dentistes ne semblent rien y comprendre. Je n’attends plus rien de ces côtés . Mon expérience m’apprend qu’aussitôt que je consomme du sucre, les symptômes se manifestent en force. Alors je procède à des bains de bouche à l’aloe ou l’argile blanche, ce qui m’aide grandement. Comme plusieurs parmi vous, les tests ont été faits, rien à l’horizon pour expliquer ce phénomène. Je suis ménopausée depuis plusieurs années. J’ai 75 ans et ces symptômes viennent tout juste de se manifester dans ma vie. J’en arrive à la conclusion qu’il ne reste qu’à apprivoiser la réalité de vivre avec ces symptômes en tentant de les minimiser le plus possible. Merci de la générosité de vos commentaires.

  25. Anne

    Bonjour, j’ai subit une ablation partielle de l’utérus suite à un problème de descente d’organes en décembre 2022.
    Le processus de perimenopause s’est mis en place. Sueurs nocturnes et aussi de jour.
    En fin d’année 2023, les problèmes dans la bouche sont apparus. Bouche et palais brûlants. Langue tout le temps pâteuse avec un dépôt plutôt vers l’arrière. Je ne dors plus. Je n’en peux plus. Là j’ai commencé à prendre de la melatonine pour m’aider. Je ne peux pas prendre d’hormones.
    J’ai commencé l’acuponcture. Je suis épuisée et j’ai été obligée de me mettre en arrêt de travail.
    Je ne l’imaginais pas qu’il y avait autant de femmes qui souffraient du même mal que moi.
    J’espère qu’on trouvera une solution. Courage à nous toutes.

  26. Lepizzera Anne

    Comme certaines l’ont dit ça console un peu de ne pas être la seule à avoir de la glossodynie. Mettre un nom sur les symptômes m »a fait du bien…pareil que vous generaliste et dentiste ne savaient pas je les ai informés !!L’aloe vera me soulage bien et je me demande si je ne vais pas essayer traitement ménopause (56ans) car le problème vient de là et anxiété. A voir pour propolis prochaine étape.Merci pour vos partages et astuces!Que ferions-nous sans internet?!

    1. veronique

      Bonjour, vous utilisez l aloe Vera sous quelle forme ? Merci à vous

      1. Val

        Oui je veux bien que celles qui prennent de l aloe Vera nous donne les bon s à prendre, bien souvent ils sont combiné à des ingrédient « qui piquent ».
        J ai ce symptôme depuis 6 mois, reflux et candidat dans la bouche, tt ça est traité.
        J ai vu une stomato assez pédagogue mais qui m à explique qu elle ne pourrait sûrement pas grand chose pour moi… néanmoins elle m a Donne quelques règles à suivre: pas de poivre moutarde sel épices, alcool. éviter les fromages à ferments (lisez les compositions à chaque fois), pas de viande rouge, pas de fruits hormis les pommes douces, pas les légumes verts (épinards, cresson, etc…), pas de pommes de terre sous aucune forme (meme en soupe).
        Éviter de manger trop chaud évidemment, ne pas faire de bain de bouche, ne pas mettre de produits hydratant, en fait éviter tout ce qui peut perturber la flore buccale. Les papilles endommagées mettent plus de 10 jours à se régénérer ( jusqu’à 25 jours pour certaines). Ne pas utiliser de râpe langue.
        De manière personnelle, j’ai allégé fortement mon café, et je bois des petites gorgées d’eau entre chaque gorgée de café pour ne pas irriter ma langue.
        j’ai trouvé le dentifrice gum Hydral super doux
        Bon courage à très

  27. Linda

    Bonjour, merci pour vos témoignages car moi depuis que je suis ménopausée officiellement, j’ai remarqué que j’ai la langue blanche au réveil et qui disparaît après avoir manger. Ça m’a inquiété surtout que de temps en temps j’ai des douleurs à la gorge , un jour côté gauche , le lendemain ça disparaît et ça passe au côté droit , puis c’est l’étirement du côté gauche du visage , puis un autre jour , c’est au niveau des oreilles, soit tiraillement , soit pression , soit chaire de poule, et j’en passe , chaque jours son lot de sensations bizarres.
    Je pense essayer la bio résonnance puisqu’il a fait ses preuves en traitant différentes allergies récurrentes et a aider des patients ou la médecine conventionnelle a échoué. Bonne journée.

  28. Isa

    Bonsoir, je lis tous vos commentaires et je retrouve ce que je vis en ce moment, à savoir problème de gencives qui gonflent, langue et palais qui brûlent, bouche sèche, maux de gorge etc… j’ai consulté généraliste, dentistes, Orl. Pour eux je n’ai rien. Ménopausée depuis 1 an et de mi. J’ai perdu mes Parents cet été à un mois d’intervalle et les problèmes ont commencé 3 mois après .
    Pensez-vous qu’un THS pourrait être bénéfique ?
    Merci pour vos réponses

  29. veronique

    Merci à toutes pour vos témoignages…depuis juin 2023 c est la folie..je crois devenir folle.. ça a commencé par des brûlures, la langue qui pique..puis depuis septembre des goûts…de tous genres dans la bouche, depuis janvier 2024 on rajoute trop de salive ou bouche seche, et le mauvais gout est aussi la nuit maintenant avant c était surtout en fin de journée…maîtrisant tour le temps..je n en peux plus..vraiment ça me gâche la vie et personne ne me prend au sérieux. Ça fait un peu du bien de vous lire

  30. Marie

    Bonjour à toutes,
    Merci pour ces témoignages. Je suis aussi dans un schéma similaire j’ai le fond de la gorge très très irritée qui brûle, pique et qui est toute rouge, La langue qui pique parfois et toujours sèche avec des drôles de goûts..
    J’ai aussi des picotements et douleurs dans les membres et une sensation de pieds totalement gelé à l’intérieur.
    Des sueurs nocturnes et diurnes et une fatigue assez constante.
    J’ai aussi fait des prises de sang et vu un orl ( caméra etc..) et plusieurs médecins qui n’ont rien donné.
    J’aimerais savoir si certaines d’entre vous on des sensations de gorges serrée et du mal à déglutir réveillé ou en dormant.
    Effectivement les autres symptômes s’arrêtent en dormant.
    Je peux rajouter que je suis effectivement une personne assez anxieuse..
    Merci d’avance pour vos réponses qui me rassureraient beaucoup au vu que personne d’autre n’a de réponse,, ça n’es pas rassurant
    Bon courage à vous ttes..!

    1. Marie

      Re- y a t-il encore des gens sur ce site??
      Qui peut répondre?

  31. Isa

    Bonsoir
    Me revoila ! J ai constaté une nette amélioration depuis une semaine.il y a 15 jours j ai commencé une cure de vitamines.principalement vitamines B..(moi je prends Multibiane Age Protect ) j avais consulté une nathuropathe qui me disait que le déficit des vitamines pouvait causer ce genre de souci.j ai tenté ( je tente tout !), Les douleurs sont bcp moins fortes.J espère que ça va continuer

  32. Francine

    Bonjour,
    Je me joins à vous dans ce long combat. J’aurai 50 ans et j’ai un stérilet depuis 22 ans donc je ne sais pas ou j’en suis de ma ménopause. Cela fait 10 mois que je subis cela, brulure du palais, douleurs et brulure de la langue et ça s’est vraiment invivable.
    J’ai consulté de nombreu médecins, spécialistes,et divers thérapies annexes, acupuncture, kinésiologie,……… des gargarismes, une cure de vitamine B12.
    Je n’en peux plus, et actuellement je suis suivie par une psychologue. Elle va essayer de me donner des trucs pour oublier un peu ça, je vous donnerai des news. Moi en attendant je prends des sprays pour la mauvaise haleine ainsi que du piment que je mets sur la langue, ça m’aide un peu. mais il ne faut pas en abuser sinon ça fait effet contraire
    Je suis en formation et je passe mes examens en mai et en juin, donc en stress ++++, on verra si ça diminue un peu après.
    J’ai aussi eu beaucoup d’épisodes dans mon enfance et dans ma vie qui ont été difficile et je crois que le vase était plein et il a débordé
    Je suis de tout coeur avec vous

  33. Francine

    Et j’ai oublié de dire que j’ai vu un stomatologue qui m’a donné de la Gabenpentine pour le moment 1200 mg /jour mais je dois monter progressivement jusqu’à 1800 mg/jour

  34. Val

    Bonjour Mesdames
    J ai reçu un deuxième stomatologue.
    Exit les évictions alimentaires, stop il faut manger, à part éviter ce qui pique clairement il faut man-ger!
    Surtout que dans mon cas c est avant tout psychologique même si évidement les hormones ne doivent pas aider….
    « Les mots vous brûlent la bouche »
    Pensez à ce que vous retenez, pensez à ce que vous n osez pas exprimer, pensez aux situations où vous n osez pas être vous même….
    Courage à toutes
    Valérie

  35. Fritz

    Bonjour ,
    J’ai moi aussi des brûlures sur la langue comme ci j’avais un piment collé dessus!!! Horrible! Et une sécheresse buccale toutes les nuits! J’ai essayé de dormir avec un humidificateur dans ma chambre mais pas d’amélioration .. franchement c’est vraiment pénible…

Laisser un commentaire