Symptômes de la ménopause

Symptômes de la ménopause

Deux choses essentielles à savoir sur les symptômes de la ménopause:
– ils sont bien plus nombreux que ce qu’on image : bouffées de chaleur et saute d’humeur, certes; mais aussi dépression, fatigue, acouphènes, sécheresse vaginale, baisse de libido, j’en passe et des meilleurs
– ils se manifestent bien avant la ménopause en elle même, avec la préménopause (pour comprendre ce qu’est la préménopause, relisez l’article sur les différentes phases de la ménopause)

Les symptômes de la ménopause

Reconnaître les signes de la ménopause permet de mieux traverser cette période parfois désagréable dans la vie d’une femme. Tant qu’à avoir l’impression de devenir folle, autant savoir pourquoi.

Il existe différents types de symptômes : 

Les symptômes les plus communs:
– Baisse de libido
Bouffées de chaleur
– Règles irrégulières ou règles abondantes

Les symptômes mentaux 
– Dépression
Anxiété
Problème de mémoire et de concentration
– saute d’humeurs

Les symptômes physiques : 
fatigue
problèmes de sommeil
peau sèche
– perte de cheveux
– pilosité
– vertige
prise de poids
constipation
– palpitations cardiaques
– le syndrome genito urinaire de la ménopause dit SGUM
– fuite urinaire et incontinence
sécheresse et atrophie vulvo vaginale

Les douleurs :
– douleurs mammaires
migraine
douleurs articulaires et musculaires
bouche brulante ou glossodynie
peau sèche
– picotement aux extrémités

Classement des symptomes de la ménopause

La liste des symptômes est très longue et affecte ainsi la qualité de vie des femmes. 

Dans un second temps se pose la question de la santé des femmes, en femme une femme ménopausée a plus de risque de souffrir d’ostéoporose, d’avoir des accidents cardiaques ainsi que des problèmes cognitifs et génito urinaires.

Chaque ménopause est unique

Tout comme la grossesse, chaque femme vit sa ménopause différemment.
Certaines femmes n’auront aucun désagrément, d’autres les autres tous.
Certaines femmes verront leurs symptômes disparaître à la ménopause, d’autres les subiront toute leur vie.
On peut cependant distinguer une tendance de répartition des symptômes de la ménopause.

La répartition des symptômes de la ménopause à chaque phase

C’est avec le début de baisse de production d’hormones que les premiers symptômes de la ménopause peuvent apparaître. Ceux ci se manifestent quelques mois à plusieurs années avant la ménopause, parfois même quand le cycle menstruel est encore régulier.
Le schéma ci dessous traduit depuis le site http://www.menopause-faq.com/pre-menopause-symptoms.htm représente la répartition des symptômes de la ménopause selon la phase dans laquelle la femme se trouve.

Répartition des symptômes de la ménopause
C’est pendant la préménopause que les symptômes se font le plus sentir, ce qui explique pourquoi les femmes souffrant de divers désagréments sont impatientes “d’en finir” et de ne plus avoir de règles. Il est important de partager cette information, cela permettra à de nombreuses femmes de comprendre que ces pensées sombres proviennent peut être tout simplement d’un bouleversement hormonal et peuvent être traitées différemment (et avec plus d’efficacite) qu’avec des anti-depresseurs.
Autrement dit, à partir de 40 ans, tout problème physique / psychologique peut être évalué via le prisme de la ménopause (pour ensuite l’écarter, pourquoi pas, mais au moins cette hypothèse aura été considérée.)

Quand la ménopause s’installe réellement, les symptômes sont généralement atténués voire disparaissent complètement. Malheureusement certaines femmes subirons parfois les troubles de la ménopause à vie.

Cet article a 1 commentaire

  1. Elisa

    Bonjour,
    Je m’appelle Elisa, j’ai 49 ans et j’avais témoigné en 2019 sur les symptômes de la ménopause qui étaient très handicapants au quotidien. Qu’en est-il aujourd’hui ?
    Mes symptômes sont toujours très présents mais j’ai appris à les identifier et, surtout, à relativiser.
    Les avantages de la ménopause : Je n’ai plus mes règles (on m’a enlevé l’endomètre). Du coup, plus de règles, plus de douleurs et plus de carence en fer. Mon taux de ferritine est proche de 100. Ca c’est super.

    Les inconvénients :
    * La fatigue, le manque de force au quotidien,
    * les douleurs musculaires qui vont et viennent surtout cou et épaules.
    * Les VERTIGES et sensation d’instabilité,
    * les bourdonnements d’oreille associés au bouffées de chaleur si je mange chocolat, poivre, moutarde, curry, et trop de sel !
    * Les TROUBLES du SOMMEIL. Il y a des périodes où je dors beaucoup et je me réveille fatiguée et d’autres où j’ai du mal à m’endormir ou alors je me réveille à 4 heures du matin !
    * Les ballonnements du ventre, les nausées et la constipation, parfois, associés à des hémorroïdes mais ça c’est mieux depuis que j’ai changé mon alimentation (plus de laitages à part le fromage et éviction du gluten).
    * Les sauts d’humeur (humeur triste parfois ou alors humeur électrique avec impression d’être branchée sur 120 volts).
    * Trous de mémoire er confusion dans les pensées.
    * Palpitations cardiaques et sensation de malaise avec hypoglycémie et chute de tension mais ça aussi c’est mieux qu’avant. Le corps s’adapte.
    * Récemment, troubles urinaires et sécheresse vaginale.
    * Perte des cheveux et peau sèche.
    J’ne oublie encore…..mais….
    Bon, je crois avoir fait le tour à peu près…..

    Mes traitements. Pas de Traitement hormonal. Mon corps ne supporte pas. De l’homéopathie, des huiles essentielles à respirer, du magnésium et … de la patience.
    Je crois que les 2 symptômes qui me gênent le plus encore sont les troubles du sommeil et les vertiges (les 2 sont souvent liés d’ailleurs).
    Je prends mon mal en patience, je relativise, je suis bien entourée, j’ai des passions, (musique et écriture), je fais beaucoup de sport et je profite de la vie…..
    Actuellement, la période que nous vivons tous est difficile……
    Aussi, je profite du moment présent….je prends la vie du bon côté….
    Bon courage à toutes celles qui approchent la quarantaine ou la cinquantaine et connaissent les mêmes symptômes. Si vos analyses de sang sont bonnes et que vous ne trouvez rien dans les examens médicaux annexes, alors, dites vous que la ménopause s’en ira un jour où l’autre comme elle est arrivée…..
    Bonne route à toutes et merci pour ce site très instructif !!!!!!

Laisser un commentaire