Fourmillements à la ménopause

Fourmillements à la ménopause

Fourmillements à la ménopause

Avertissement : si ce symptôme semble être accepté par le plus grand nombre dans le monde de la ménopause, aucun des sites des sociétés savantes de ménopause (française ou anglophone) n’en fait mention.

A la ménopause, les femmes peuvent se plaindre d’un symptôme étrange et presque inconnu : le fourmillement. Ces picotements peuvent toucher n’importe quelle partie du corps, mais ils affectent généralement les pieds, les jambes, les bras et les mains.

Ce symptôme est généralement connu après avoir gardé la même posture ce qui a pu entrainer un endormissement du membre dans le cas de la ménopause, les causes en sont alors différentes.

Pourquoi le fourmillement à la ménopause ?

Le fourmillement des extrémités, appelé médicalement paresthésie serait, à la ménopause, la conséquence des fluctuations hormonales.

Attention, d’autres conditions peuvent déclencher ces fourmillements, pensez à prévenir votre médecin de ce problème.

Que faire contre les fourmillements ?

Une bonne hygiène de vie peut aider les fourmillements à passer . Cela passe par une alimentation variée et équilibrée, une priorisation de l’hydratation et le sommeil, de l’activité au quotidien et du sport 3 fois par semaine.

Laisser un commentaire