Les symptômes étranges ou rares de la ménopause

symptomes étranges ménopause

Encore une fois, la communauté des femmes ménopausées à la rescousse. Après avoir donné leur conseil pour vaincre la ménopause, voici la réponse à la question suivante :

Quels ont été les symptômes les plus étranges ou inattendus de la ménopause OU celui qui vous a posé le plus de problème jusqu’à ce que vous réalisiez qu’il fait parti du « package » ménopause ?

Le symptôme le plus étrange : le syndrome de la langue qui brûle

« C’est le symptôme qui m’a le plus stressée. Plus le temps passait, plus j’étais anxieuse et j’avais plusieurs attaques de panique pour jour. Le diagnostique a été très tardif parce que j’ai eu des mycoses, puis une infection et finalement on m’a dit que si rien ne marchait, c’est tout simplement que c’était psychologique. C’est un ORL qui m’a enfin écoutée et posé le diagnostique. Jusque là, j’avais peur que ma langue grossisse au point que je ne puisse plus respirer. C’était vraiment cinq mois effrayant. »

« C’est absolument horrible et cela m’intéresse de savoir à quel point c’est commun lors de la ménopause. Et j’ai l’impression que cela arrive assez souvent donc je me sens un peu soulagée. Je connaissais la plupart des autres syndromes, mais celui ci? Qu’est ce que c’est que ce bordel??!!! Je peux supporter tous les autres symptômes mais je veux essayer de prendre un Traitement Hormonal de la Ménopause rien que pour ce syndrome de la langue qui brûle. Je ne peux pas vivre comme ça. »

Pour en savoir plus sur ce symptôme, lisez l’article la bouche brulante à la ménopause.

Le symptôme le plus stressant : les palpitations cardiaques

« Quand j’ai eu mes premières palpitations cardiaques, je ne comprenais pas du tout ce qui m’arrivait. J’ai fait un monitoring cardiaque pendant une semaine »

« Le combo palpitations cardiaques / vertiges / faiblesse. J’ai cru que je faisais une attaque cardiaque et je suis partie directement aux urgences. J’allais bien, ce n’était QU’un problème d’hormones. »

« L’anxiété avec des palpitations cardiaques, le coeur qui bat très vite. Je gère le reste des symptômes sans problème. »

Pour en savoir plus sur ce symptôme, lisez l’article « palpitations cardiaques à la ménopause« .

Les symptômes étranges psychologiques : anxiété, attaque de panique, la colère

« L’anxiété, à laquelle je n’étais vraiment pas préparée. »

« Des attaques de panique et d’anxiété m’ont envoyées aux urgences. »

« Je suis tellement en colère que je pourrais étrangler quelqu’un. Je ne supporte plus de voir ma belle mère. Ma tolérance est passée de faible à zéro. »

Pour en savoir plus sur ce symptômes, lisez l’article « La crise de panique »

Le changement de la voix

Aucune femme n’a remonté le changement de voix, mais cela peut être une vraie surprise et un vrai problème pour celles dont la voix est l’instrument de travail.

Pour en savoir plus sur cette modification, lisez l’article « Changement de voix à la menopause »

Les autres symptômes étranges de la ménopause

– la nausées

« je ne comprenais pas pourquoi j’étais toujours malade. Qui aurait cru que c’était la ménopause? »

– le changement d’odeur corporelle

« je sens vraiment différemment [ndlr : souvent plus fort] et j’ai toujours peur que quelqu’un le remarque. »

– le ventre gonflé

« A la seconde où je mange ou bois quelque chose, mon ventre est tout gonflé. »

La liste des symptômes de la ménopause est très longue et parfois très surprenante, on y trouve également les douleurs au ventre, des vertiges, la fatigue, des tremblements, des acouphènes, des sensations de fourmillement dans les extrémités, des douleurs osseuses… C’est pourquoi il est important de bien être à l’écoute de son corps lorsqu’on approche de la cinquantaine et de parler de tous ses désagréments même les plus étranges et sans intérêt (selon nous) à son médecin.

Vous pouvez aussi aimer

Cet article a 116 commentaires

  1. Chastel Anne-Madeleine

    Merci !!
    J’ai demandé à ma gynécologue, une femme de plus de 50 ans, pourquoi on n’expliquait rien au femmes sur la ménopause alors qu’à 12 ans on sait tout sur les règles et ne parlons même pas de la grossesse. Elle m’a répondu que toutes les femmes étaient différentes et qu’on ne pouvait pas établir de schéma type. Soit. Mais en lisant vos posts je réalise que si, il y a de nombreux point communs, et que, s’ils ne sont pas partagés par toutes, ils sont suffisamment fréquents pour pouvoir en parler ! Je me retrouve dans plusieurs points rares et ça me rassure vraiment ! Merci encore !

    1. Ariane

      Votre gynecologue a raison, toutes les femmes sont différentes et n’ont pas tous les symptômes. Certaines n’en n’ont aucun. D’autres les ont tous. Certaines les ressentent faiblement, d’autres fortement. Certaines les subissent pendant quelques temps, d’autres pendant longtemps.
      Ceci dit, il est essentiel d’informer les femmes pour que celles qui subissent les symptômes puissent rapidemment les identifier comme provenance de la ménopause et puissent mettre en place les bonnes mesures.
      C’est vraiement avec plaisir que je prends le temps de faire ce site, surtout quand je recois des messages comme le votre.

  2. régine

    Moi j’ai eu le catalogue complet, j’ai 60 ans et on ne peut pas dire que bien que ménopausée depuis plusieurs années j’aille mieux.La fatigue est omniprésente tous les jours, avec des coups de pompes bien que moins fréquents m’obligent à interrompre l’activité que je fais sur le moment, c’est réjouissant, on ne s’y habitue pas et c’est faux de dire que les symptômes s’atténuent avec les années.
    Je n’ai pas eu vraiment d’aide ni de la part de mon médecin, ni de mon gynécologue qui m’a donné d’office un traitement, si il améliore grandement les bouffées et le vagin, pour le sommeil et la fatigue, on repassera.

    J’oubliais la déprime, qui ne m’a pas lâchée depuis l’arrêt de mes règles, envie de rien, aucune motivation.

    Mais je comprends la Ménopause ce n’est pas une période  » glorieuse  » comme peut l’être la grossesse, alors on est des laissées pour compte. Après tout la ménopause c’est pas une maladie, certes….mais un enfer pour certaines.

    1. Ariane

      Aie vous avez eu la version difficile…. et c’est vrai que la ménopause n’étant pas une maladie, certaines personnes ont du mal à comprendre à quel point cela peut détériorer la qualité… c’est aussi une chose que j’essaye d’expliquer ici. Bon courage à vous.

      1. Bonjour ariane, je me présente je m appelle micheline j ai 58 ans. Je vois que je ne suis pas la seule à être embêtée. Les symptômes de la ménopause ont démarrer ya 10 ans et maintenant je souffre de dépression, spasmophilie, des fréquences répétées pour faire des selles avec toujours des syndromes prémenstruels tous les 3 jours. Je ne sais plus quoi faire !? Nausées et j en passe

    2. Annick

      Bonjour Régine, oui, pour moi aussi la menopause est un enfer. Quand j’entends des médecins hommes dirent que la lenopause ne dure que 5 ans, cela me dresse les cheveux sur la tête. Les professionnels minimisent les symptômes douloureux, tant physiques que psychologiques. On n’en parle très peu, car on ne veut pas que cela devienne un statut handicapant. La ménopause handicape certaines femmes dans le travail, la famille, les relations de couple, la vie sociale, etc …

  3. fagnen

    HE OUI MOI DEPUIS – -6 MOIS JAI TRES MAL A UN SEIN JAI FAI ECO EST MAMO RIEN . LA DEPUIS 15 JOURS UN PEUX DE BOUFF2E DE CHALEUR EST nausé sa viens de quoi ont me lexplique je suis tres inquette est je souffre beaucoup merci de me repondre

  4. Josée

    Moi depuis quelque temps se sont les palpitations avec les tremblements qui me rendent la vie dure…je pense mourrir à chaque fois…

    1. Billoire

      Moi aussi ça tremble intérieur bizarre ça et chaleur crâne avec picotements vous avez prit quoi ? Merci

      1. Linda

        Oui tremblement interne pour moi . A chaque fois que je suis au repos un tremblement vibratoire commence au niveau abdomen surtout et ça m empêche de dormir et ainsi que quelque palpitations cardiaque une pression très basse une fatigue intense .

        1. Christina

          Bonjour,
          Avez-vous toujours vos tremblements ? Moi ils me pourrissent la vie depuis bientôt 3 ans! Ils sont de plus en plus présents et forts, je les ressens essentiellement au repos dans la nuque, le ventre, les jambes et pieds, une horreur.
          C’est très dur car le gyneco ne connaît pas ce symptôme et ma famille a du mal à comprendre mon mal être puisque ces vibrations sont internes invisibles à l’œil nu.

          1. Evelyne

            Bonjour Christina,
            J ai exactement les mêmes symptômes que vous, ces tremblements internes que personne ne peut soupçonner mais qui me gâche la vie depuis 3 ans .
            Je suis allée consulter tout un tas de médecins car j ai énormément de symptômes depuis ma menopause.
            Mes vertiges ont disparu mais la fatigue, l anxiété, les Bouffees de chaleur et ces tremblements internes qui me pourrissent la vie font toujours parti de ma vie au quotidien.
            J ai l impression d être collée à un fil électrique et vibrer 24h/24.
            Jusqu a aujourd’hui je n ai pas encore trouvé de traitement pour me soulager bien que j ai essayé beaucoup de choses.

          2. Linda

            Bonjour Christina , avez vous toujours des tremblements internes ? Moi sa partie et revenue. Très bizarre sa tremble tellement je le sent des jambes jusqu’à la tête . Et je viens pour m endormir et comme une vibration m’en empêche . Dure à expliquer cette vibration . Selon médecin c’est une grosse anxiété et pourtant suis bien calme chez moi. J’ai 57 ans et ménopause depuis l âge de 53 ans et j’ai commencé à avoir ces tremblements 1 ans après . Très dure ça ! Sa empêche de dormir et fatigue merci

          3. Mortelmans

            Bonjour Mesdames
            Et moi j’ai 47ans et tout ce bazard a commencé il y a deux ans déjà. Des bouffées de chaleurs et puis les réveils nocturnes à 3h15 toutes les nuits, de la fatigue, et depuis quelques jours des nausées n’importe quand et dès que je sens la cuisson des repas….Avez vous ces nausées car là je commence à angoisser me dire que je suis peut être malade d’autre chose bref, c’est vraiment pas la joie.

        2. Tess

          Bonjour Linda.Oui également un tremblement abdomen en dessous du plexus…Et vous? J ai l impression que cela s ouvre et se ferme…

          1. Val.

            Bonsoir Tess,
            Symptômes similaires depuis 1 an.Je ressens des vibrations internes,étourdissements depuis octobre dernier,insomnies et fatigue intense en alternance. J ai vu 2 neuro,fait un EMG,prises de sang normales,IRM la semaine prochaine, ORL bientôt. Je cherche désespérément une raison à ces malaises variés qui s’ enchaînent. Une horreur. Est ce uniquement hormonal ?

          2. Elisabeth

            J ai aussi ces vibrations

          3. Karine

            Bonjour,
            Moi aussi depuis 1an et demi que je suis en ménopause ( du à une hystérectomie) je suis pas top du tout.
            Je suis de nature quand même angoissée mais là depuis quelques temps je me réveille en pleine nuit en tremblant , la boule à l’estomac et plexus ça m’ empêche de bien reprendre la respiration, j’ai peur de mourrir , j’ai des palpitations ça me pourrit la vie. Je commence à avoir peur de sortir par peur de faire une crise de panique
            Depuis peu je vais voir une psychologue car j’ai énormément de mal à gérer tout ça.
            Est ce que vous êtes dans le même cas que moi?

          4. Linda

            Moi j’ai des tremblements intenses à intérieur et s arrête nette une seconde et repart comme choc électrique cela m empêche de dormir et j’aime vraiment pas cela avec extra systole et là on vient de me diagnostiquer de la FA très dure

        3. Moulin

          Moi aussi en menaupause sait très dure sa ma deregler ma tension bouffee de chaleur vertige bon courage

    2. Loison

      Moi j ai des tremblements mais dans le cou cela fait bouger ma tête bien sûr j ai de l arthrose cervicale mais je trouve ça bizarre quand même

      1. Chicotta

        Bonjour pareil que vous les tremblements dans le cou qui font bouger ma tête. Avez vous trouvé une solution ?
        Je suis inquiète

    3. Roure

      Bonjour moi j’ai tout les symptômes vertige nausée palpitation cardiaque très grosse fatigue douleurs musculaire et ça fait 7 ans que ça dure mon médecin m’a fait passer les examens possible et rien franchement j’en peux plût si quelqu’un à un remède miracle je prend. Merci de votre aide. Suzanne

      1. Sophie

        Bonjour, j ai depuis un mois des palpitations en continu ! Ds la gorge surtout avec des sensations de vertiges ! D après ce que je lis ! Seul un traitement hormonal peut aider! Les bêtabloquants sue je prends n agissent pas!

  5. Natalyna

    Bonjour
    Et bien moi depuis mes 50 ans pleins de symptômes : tachycardie (maladie de Bouveret), palpitations, acouphènes intenses, bouffés de chaleur mais ça ce n’est pas le pire d’après moi. Mais là, et je ne sais toujours pas si c’est la ménaupose, car les médecins ne se prononcent pas, j’ai des sortes de vertiges avec sensations de compressions du crâne à l’arrière, parfois douleurs et même crispation de la mâchoire et comme si j’étais balancée vers l’avant. En même temps vision trouble. Et les premières fois que ça a commencé je ressentais un spasme intérieur qui faisait de l’abdomen vers le haut du corps. Puis gargouillement dans le ventre et diarrhée. Je suis très inquiète j’ai peur même. On me dit que c’est des épisodes de crises d’angoisse mais je n’y crois pas. C’est vraiment dans mon corps, ses sensations sont là. Je prends du magnésium. J’attends. Les sensations se sont espacées mais elles reviennent. Mes journées sont devenues un enfer. Et au lever j’appréhende déjà ma journée. Je ne sais plus quoi faire ni qui consulter. La dernière visite chez le médecin qui me dit sinon si ça persiste faire un scanner cérébrale. C’est éprouvant tout ça.

    1. Natacha

      Bonjour Natalyna,
      je te comprends tellement, j’ai aussi des symptomes très angoissants, avec des vagues « électriques » qui me traversent de bas en haut, parfois un « coup de vent » qui me traverse la tête latéralement, angoisses, mal à l’estomac, ventre, nausées, diarrhées, migraines (plus rare mais je n’en ai eu que rarement), langue qui brûle parfois, l’impression de tomber dans les vappes, mal partout. c’est très angoissant, et je ne sais plus qui aller voir, car personne ne m’écoute pour le moment sur le fait que je dise que ce peut être la ménopause ! prise de sang, écho et mon médecin qui me dit « on va creuser petit à petit » oui mais en attendant je vis très mal. et pas de traitement à part anxiolitique. (je n’aime pas bien ça mais impossible de faire autrement) Si je trouve un bon thérapeuthe , un bon traitement j’en ferais par ici. Difficile de continuer à travailler, à vivre… De tout coeur avec vous.

      1. Carie

        Bonjour, comme vous des vagues électriques dans le thorax qui se ressentent dans tous le corps jusqu’au cuisses et pieds ! Parfois avant de m’endormir, je ressens ces coups électriques puis je dors bien pour me réveiller le matin avec quelques suées. Parfois, le moral est au plus bas avec des pleurs. Je ne panique plus, je prends magnésium et autres compléments alimentaires, j’avais fait un électrocardiogramme par sécurité et tout va bien de ce côté là. Ayant 53 ans, je me dis que tous ces symptômes extrêmement bizarres sont liés au changement hormonal et atteignent le système nerveux par manque d’œstrogène. J’attends que mon corps trouve enfin un équilibre. On a tellement besoin d’être rassurée que cela fait du bien de partager nos symptômes pour le moins étranges au cours de cette période.

      2. Taboureaux

        Bonjour à toute voila je suis en ménopause je voudrais savoir si c’est normal d’avoir comme un poids sur la tête et avoir des coups de déprime qui pourrait me répondre pour me rassurer je vis très mal mal partout

      3. Roure

        Bonsoir moi pour Les vertiges je suis allé voir un kine vestibulaire ça m’a vraiment aidé

        1. Corinne

          Merci je vais faire de même.
          Bon courage

      4. Lucie

        Bonjour je sais que nous sommes en 2024 lol mais comment allez vous? J’ai 40 ans en premenopause et j’ai absolument tout vos symptômes, à en vous eu un traitement ou autre. Merci bo e journée Lucie

    2. Malika

      Bonjour, je viens de vous lire attentivement. Je compathie sincèrement. J’ai exactement les mêmes symptômes que vous. J’ai 51 ans, j’ai eu une interruption de 5 mois des règles, et en janvier retour catastrophique, hémorragique vertiges intenses nausées, et troubles de la vue. Je vous rassure on a rien trouvé 2 irm, un scanner, orl… Rien. Suivi orthoptiste, kine vestibulaire, osteo… Rien n’y fait. Avez vous toujours vos symptômes ? Avez vous trouvé une solution ? Bon courage à vous !!
      Malou

      1. Bonjour Malika

        Je viens de lire que vous aviez la vue floue. J’ai exactement la mm chose mm avec mes lunettes. Pas toute la journée mais souvent. C’est vraiment très bizarre. J’ai 51 ans et je crois que j’ai toute la panoplie de la ménopause. De gros vertiges (l impression que je vais tomber) des nausées des palpitations des sueurs des maux de ventre des gaz de gros tremblements intérieurs et parfois extérieurs la langue qui brûle…C très très pénible et le plus pénible c’est que quand on explique tout ça aux médecins il ne pense pas à la ménopause. Mon gyneco m a certifié que c’était bien ça. Ça fait 2 ans que ça dure. Symptômes moins intenses au début. Depuis quelques semaines c’est l apothéose !
        Bon courage Malika. J espère que tout ça va s atténuer avec le tps

        1. Corinne

          C’est dur, j’espère que ça va s’améliorer.
          Bon courage

        2. Carolyne

          Bonjour,j ai 51 ans je suis menaupose depuis quelques mois et j ai exactement tout les symptômes que vous décrivez avec en plus goût de fer dans la bouche et des gargouille dans tout mon ventre jusqu’àu thorax avec sensation de manquer d air essoufflement, douleur partout et crises d angoisse je prend estradol en gel un œstrogène naturel depuis 8 jours que ma genico m’a prescrit sa c’est un peu atténuer et j espère que d ici quelques jours sa ira mieux.. Si sa peut t aider

        3. Toureau

          Bonjour moi c est cecile j ai les même symptômes que vous mais regle ce sont arreter depuis 4 mois et la elles sont revenus degouter avec douleurs bas du ventre et vagin
          Très fatigues basses sensations gorge seche désagréable tout mon corps me fait mal est ce normal moi je prends rien car on m’a dit sur les traitement sont cancérigènes volia je sait pas quoi prendre pour aller mieux

    3. Estelle

      Bonjour Natalyna,
      Réponse un peu tardive vu date de publication, mais j’ai parfois les mêmes ressentis que toi dans la tête et le ventre, peut être as tu eu des réponse depuis.
      Et la tachycardie, tu en fais beaucoup? En faisais tu plus jeune également ?
      Merci à toi et très bonne journée

    4. AGNES

      Bonjour,
      Je vais sur mes 51 ans et tous les symptômes sont apparus en octobre de cette année, soit 1 an après la fin des règles (la totale : bouffées, crises d’angoisses – je fais partie des personnes qui faisaient des crises de spasmophilie à chaque cycle jusqu’à l’approche de la péri-ménopause, donc 30 ans de crises d’angoisses incontrôlables-, fourmillements, palpitations….). Pour les sensations au niveau du crâne (étau, douleurs au niveau des oreilles, des mâchoires, pic à l’arrière du crâne dans la journée, fourmillements au niveau de la tête et tout le reste…), j’ai fini par découvrir que les crises d’angoisses nocturnes provoquaient du bruxisme (ou serrement de la mâchoire : tous les muscles crâniens se contractent et ce serrement provoque des inflammations des nerfs de la tête (dents serrées, appui sur les sinus, ainsi que sur la trompe d’Eustache, d’où les douleurs dans les oreilles et autour. Je faisais du bruxisme étant petite, donc j’ai pu reconnaître les symptômes rapidement… Le problème a été en partie résolue avec prise de décontractants naturels (houblon, passiflore, aubépine, valériane et tisane à la Camomille), mais surtout par l’achat du Machourelax (petit dentier permettant de limiter la pression, le dentiste peut également fabriquer une gouttière. Ce n’est pas la recette miracle, mais au moins certains symptômes ont disparus et les douleurs se sont déplacées au niveau des cervicales qui peuvent être traitées par des massages (type Shiatsu). Espérant avoir pu aider certaines personnes qui se trouvent dans le même cas, car ces douleurs sont très angoissantes (au départ je pensais à une tumeur au niveau du cerveau qui faisait pression…)
      Bon courage.

      1. Urban

        Bonjour Agnès, j’ai 48 ans et en pleine pré-ménopause avec tous les symptômes… Pour le bruxisme après avoir tenté la gouttière sans succès, je fais du botox dans les masseters et les tempes depuis 1 an, la seule solution pour venir à bout des douleurs.

      2. Corinne

        Dur réalité de femme malheureusement
        Je n’ai pas les mêmes symptômes mais tout aussi pénible.
        Je vous souhaite bon courage

  6. Cos

    Bonjour
    Je ne sais pas si ça vient de la ménopause mais en ce qui me concerne les symptômes sont des acouphènes, des sensations étranges les yeux fermés, picotements dans les extrémités bouffées de chaleur, fatigue, déprime et surtout incompréhension du milieu médical qui pensent que c’est dans ma tête. Soit. Grande solitude avec mes symptômes. Vitamine d magnésium compliqué

  7. Natacha

    bonjour, merci pour votre site qui « rassure ». je souffre de crises d’angoisses permanentes, à 54 ans je ne suis toujours pas ménopausée. Je suis sous anxiolytique qui ne font pas toujours leur effet, et on me conseille de faire de l’hypnose, (j’ai toujours eu des problèmes d’anxiété mais pas à ce point) de plus en plus je suppose une préménopause au vu de tous les effets que je lis ici,
    les effets étranges, entre autres, et je reconnais pas mal de symptômes que j’ai depuis quelques mois sans savoir d’où ça vient (pour les médecins c’est souvent dans la tête). j’ai peur ne ne plus être à la hauteur dans mon travail, à cause de la fatigue, des vertiges, des brulures, de l’angoisse etc… Suite à cette lecture je vais insister sur le fait que je souffre de pré-ménopause et voir solutions (homéopathe, gynéco etc..) Alors merci d’avoir fait ce site.

    1. Raphaële

      Bonjour,
      Je suis tombée par hasard sur ce site, comme la plupart des femmes ici, je cherche des réponses à mes symptômes divers et variés…..et souvent assez pénibles à vivre.
      J’ai 52 ans, et comme toi, Natacha, j’ai des faiblesses dues à la fatigue qui entaine du stress et des vertiges, et quand cela arrive dans le cadre du travail, c’est angoissant. Pour mon médecin, c’est dans la tête, mais je n’ai jamais été à ce point, même en ayant un terrain anxieux. Sans compter les bouffées de chaleur, et un SPM quasi permanent.
      Pour pouvoir gérer au mieux, je me suis dirigée vers les plantes, et je prends le soir 2 gelules de griffonia qui apaisent, et le matin onagre et bourrache, vitamines et minéraux…..cela n’a pas réglè tous les soucis mais au moins il y a un mieux.
      Mon petit truc aussi, c’est de lacher prise quand je ne me sens pas au top. Je ne lutte pas, je laisse passer….et au bout d’un moment….plus ou moins long, je te l’accorde, ça passe.
      Bien amicalement

    2. Tess

      Bonjour Natacha
      Pour ma part parfois mélancolie,pas de bouffées de chaleur.En revanche langue qui pique,brule,langue sèche. avec empreintes dents.RGO…

  8. Angele

    Depuis 8 mois les bouffees de chaleur qui sont revenues avec tout ce cela comporte

  9. Clo

    Bonjour, Je lis vos messages et m’aperçois que mon état actuel est sans doute lié à la ménopause. Depuis quelques temps, je sombre dans une mélancolie et une tristesse permanente avec des angoisses quotidiennes. Je m’en fais pour tout et ai du mal à retrouver un semblant de moment de détente. Je repense avec nostalgie aux années précédentes où je savais apprécier les moments simples de la vie. Maintenant, tout me semble insurmontable, même me lever le matin. Je n’arrive pas à me réjouir de quoique ce soit. Je pense qu’il est urgent que je consulte un médecin. Merci pour vos conseils.

  10. Marchio

    Bonjour ,
    Je ne sais plus quoi faire , plus de règles depuis janvier 2022 depuis vertiges +++
    J’ai passé des examens irm etc et rien .
    Est ce la ménopause ?
    Je suis angoissée à cause de ces vertiges qui me bouffent la vie .

    1. Roure

      Bonjour oui les vertige font partie de la ménopause ça fait 5 ans que je vie ça + bouffé de chaleur palpitation cardiaque voilà. Courage

  11. Vdb

    Bonjour,
    Tremblements internes comme des vibrations insupportables et pire au repos malgré prise de magnésium

    1. Marchio

      Bonsoir, ou en êtes vous ? Du changement?

    2. Marchio

      Bonsoir , j’ai pareil que vous au repos je n’en peux plus.
      Pire après le sport

      1. sarra

        Bonjour,
        J’ai 47 ans bilan préménopause cela fait 2ans que des sensations bizarres sont apparues d’abord une sorte de décharge électrique au niveau des pieds puis ca a évolué aux mains puis dans tout le corps aggravés par l’activité physique (même la marche) picotement de la plante des pieds et le soir difficulté à dormir du à ces décharges électriques.Aujourd’hui ils ont évolué en sensation de vibrations internes non visibles de l’extérieur qui touche tout mon corps de la tête au pied même dès fois je remarque qu’une mèche de cheveux vibre avec mon corps.ces vibrations je les ressens plus au repos et me réveillent la nuit en plus des acouphènes que j’ai depuis 5 ans suite à une infection ORL.Ces vibrations se transforment en sensation de chaleur au niveau des membres mains et pieds seulement! J’ai peur que cela évolue! J’ai vu plusieurs internistes et neurologues ainsi que gynéco. J’ai effectué toutes les analyses de sang possible tout est normal y compris l’EMG . La gynéco me dit rien avoir avec la ménopause le neurologue pareil me dit que c’est psychosomatique suite à un épisode de stress intense que j’ai subit et que le corps s’exprime par ces manifestations! Je vais tout de même compléter par les analyses qui écartent un problème musculaire: Dot Myositis , CPK,CRP . En vous lisant ça me rassure que la ménopause soit la cause de ce bouleversement! mais je reste tout de même très angoissée qu’aucun spécialiste ne mette un nom à ces symptômes extrêmement dérangeants et angoissants.

        1. Stéfanie

          Allo Sarra, Moi j’ai des vibrations aux niveau des mains ( la paume) et parfois des doigts et au niveau des pieds et orteils. Les fourmillements sont accentués par la chaleur ou la marche…Je n’ose même plus me mettre les pieds dans le bain car les orteils me brûlent. C’est moins pire dans la journée , mais la nuit ca picotte aux bouts des doigts et des orteils et ça prend quelques heures avant que je ne ressente plus rien. Ça me chatouille aussi le bout du nez parfois, le milieu du front et un petit point sur le côté de la tête. J’ai aussi un peu d’acouphène oreille gauche et insomnie depuis 1 mois et demi. J’ai des douleurs à la mâchoire, malgré les traitements de chiro et physio depuis plus de 6 mois. Je suis en attente pour voir spécialiste en Juin. De mon côté tout a été investigué, scan IRM de la tête du cou et du dos, electromyogramme, doppler vasculaire, prise de sang complète et même pour les maladies sanguines génétique, écho, etc… tout était absolument normal. Je vois présentement une infirmière praticienne pour un suivi hormonal. J’ai une amie chiro et une autre hypnothérapeute qui ont vécu aussi des symptômes comme toi et moi et les médecins ont pris bcp de temps malheureusement avant de dire à la ménopause. Ils croyaient aussi que c’était psychosomatique… J’ai vu comme toi un neurologue, médecine interne, cardiologue … personne ne m’a parlé de ménopause ou de préménoapause…Vu mon âge 39 ans ce n’était pas possible pour eux,mais pourtant je connait des femmes qui ont été en préménopause avant 40 ans… Les médecins ne sont malheureusement pas bien formés pour cela. Pourtant lorsque l’on voit les études sur les effets de la ménopause sur tous les système du corps on comprend mieux que l’on peut avoir divers symptômes et pas seulement des bouffés de chaleur… Je suis de tout coeur avec toi et j’espère que tes symptômes on diminués depuis. Pour ma part je suis en pleins dedans:( Mais l’hypnothérapie, le drainage lymphatique, l’acupuncture, la méditation, le yoga et la psychothérapie pour le sommeil aide beaucoup 🙂 Bonne journée:)

          1. Karine

            Bonjour Stephanie
            Comment êtes vous arrivées à faire tous ces examens avec le peu de docteurs livrés rapidement ?

    3. Linda

      Moi aussi sest pareil tremblement comne choc électrique qui m empêche de dormir sest fort comme tremblement sa s’arrête une seconde et repart comme un choc

  12. Phinus

    Bonjour à toutes, en vous lisant je me sens rassurée également. Depuis un an je suis tout le temps malade, je choppe tout ce qui passe et j’ai du mal à m’en défaire. Mes symptômes en plus de la fatigue et des douleurs partout sont des acouphènes. Je sens palpiter et de la pression dans le crâne et les oreilles quasiment tout le temps. D’un coup un goût de cendre dans la bouche, l’œil gonflé car tout le systeme orl est engorgé…Cependant je ne me soigne qu’avec des séances de shiatsu et je vais essayer de rajouter la médiation autant que je le peux. Mon expérience sur d’autres pathologies me porte à croire que les soins de bien-être et la bienveillance envers son corps sont parfois la meilleure solution (en dehors de pathologies graves avérées évidemment ). Bon courage à toutes et merci pour vos partages.

  13. Emma

    Bonjour à toutes

    En vous lisant enfin je me sens moins seule. Je suis ménopausée, confirmé par un bilan sanguin en mai 2022 et depuis tous les symptômes que vous décrivaient m’accompagnent jour après jour … le tremblement dans les jambes, les bras et les mains, mais effectivement ce n’est pas visible. J’ai des nausées qui bizarrement s’améliorent après avoir mangé, je suis ballonnée, mon transit est perturbé, sécheresse vaginale qui impliquent douleurs et gènes. Sans oublier les vertiges, les brûlures de l’oesophage ou de l’estomac, les bouffées de chaleur, la sensation parfois de voir double un peu comme lorsque l’on s’habitue à des verres progressifs, des maux de têtes furtifs, ça vient et ça part en quelques minutes et aussi ce picotement dans la tête et la nuque. J’ai également des douleurs dans les mains, les épaules et les hanches.

    l’avis de mon médecin c’est fatigue psychologique (depuis janvier 2022 mon époux est en burn-out), il faut du repos, un sommeil réparateur, de ce côté à part les bouffées de chaleur, je dors plutôt bien, faire des activités qui font plaisir, sortir, marcher, et faire 2H30 d’activités physiques (marche active, vélo, piscine …) par semaine, mes horaires de boulot ne me le permettent pas et quand je le peux en novembre à 17H30 il fait noir.

    Je suis soignée pour l’hypertension depuis 26 ans, le bilan cardiologique est correct (rdv pour test à l’effort courant décembre), les examens gynécologiques sont corrects eux aussi, les bilans sanguins sont bons (sauf trop de fer) et comme conclusion à tous mes maux mon généraliste veut me prescrire un anti-dépresseur.

    Faut-il en arriver là pour vivre plus paisiblement sa ménopause ?

    J’ai pris la décision d’aller voir un éthiopathe et je pense aussi à consulter un psychologue.

    Bon courage à toutes

  14. Mégara

    Bonjour,
    Eh bien moi, je me sens toujours aussi seule ! Impossible de trouver sur internet la moindre mention de ce qui m’est arrivé, alors que les médecins auxquels j’en parle ne sont pas surpris du tout… C’est donc que je ne suis pas la seule, non ? Alors j’aurais aimé recevoir de l’aide, parce que, des années après, je n’ai toujours pas rattrapé les années perdues ! J’explique. J’ai arrêté la pilule à 49 ans et j’ai été ménopausée environ 1 an et demi plus tard. Entre temps, quelque mois après avoir arrêté la pilule, j’ai commencé à avoir des fantasmes érotiques de plus en plus insistants, avec une libido qui montait en flèche. Célibataire, je n’en ai pas profité, en revanche, j’ai fini par passer mes journées à rêver toute éveillée, dans une aboulie totale. Sur les plans social et professionnel, j’assurais le strict minimum, ce qui m’a progressivement coupée de tous et a sérieusement endommagé ma situation financière et domestique. J’ai perdu 25 kg de masse corporelle et considérablement plus de produits alimentaires frais que j’étais incapable de cuisiner. Il m’a fallu 3 ans pour me désintoxiquer (j’ose le mot car je suis certaine qu’il s’agit d’un excès de dopamine). On ne perd pas impunément 3 ans de vie ; je suis sortie de là au bord de la faillite personnelle. Si j’avais été en couple, au moins, premièrement j’aurais pu ken, deuxièmement, ma moitié aurait pu prendre en charge une partie de mon incurie. Inutile de préciser qu’il ne s’agit nullement du « démon de midi », phénomène psycho-social lié à l’approche du milieu de la vie. C’est biologique, et le fait de ne pas trouver une trace de cela nulle part, ça m’éneeeeeeeeeerve !

    1. Barbara

      Bonjour Mégara
      Si vous expliquiez mieux vous auriez peut-être eu des réponses. Perso je ne comprends pourquoi vous avez été ruinée
      Et vous pourriez employer un autre mot que « ken ». C un peu chocant sur un forum. Moi aussi j’ai une libido en hausse. Je pense que c’est dû à la menopause et les bouleversements hormonaux
      Avez vous d autre symptômes ?
      Barbara

    2. Degorgue

      Enfin!! Je comprends ce qui m’arrive alors que je lis plutôt qu’à la préménopause, la libido diminue ! Merci je ne me sens plus anormale car je n’en ai pas parlé à mon médecin. Comment tu faisais passer les montées de libido si j’puis dire?
      Mila

    3. Christine

      Emma
      J’ai tout tes symptômes, me voilà enfin rassurée , car je me demandais vraiment ce que j’avais. On me disais que j’avais toujours mal quelque part.
      Merci
      Mais je ne comprendrais jamais pourquoi, On ne nous écoutes pas

  15. tion excessive pour tout et rien même sans effort soutenu, colère

    Février 2023, 51 ans et l’impression d’avoir 100 ans… Fatigue extrême, suées nocturnes insoutenables, 6 fois par nuit ( essayez de rester zen sans dormir et vous verrez …c’est ce que je dis à ceux qui prétendent qu’on exagère ils tiendraient pas une semaine les pauvres choux !) transpiration excessive pour tout ou rien même sans faire d’efforts soutenus, perte de motivation mais pas de déprime, ce n’est pas dans mon caractère et je n’ai jamais fait de dépression… une grande colère en revanche et une intolérance à la frustration qui ne me ressemble pas. Je ne supporte plus qu’on me dérange pour tout et n’importe quoi à la différence que maintenant je le dis avec facilité et j’envoie bouler régulièrement entourage et amitiés. tout le monde est idiot ou presque !! je ne bois pas , je ne fume pas , je mange très sainement et je suis une ancienne marathonienne. Je n’ai pas pris de poids j’ai toujours été très mince voire maigre à certaines périodes de ma vie. je fais du sport pratiquement tous les jours mais j’ai dû arrêter de travailler à plein temps car j’étais épuisée et après les suées nocturnes toute la nuit je n’arrivais plus à me lever et assurer ma journée de travail. de grosses douleurs articulaires , des impatiens qui me gâchent certaines nuits mais c’est pas périodes. parfois j’ai suées et impatiens autant vous dire qu’i est impossible de s’endormir quand bien même je suis crevée ! a chaque bouffée ou sueurs, j’ai droit aux palpitations et aux vertiges…un vrai bonheur. Je me suis évanouie sur mon lieu de travail c’est aussi pour ça que je ne peux plus travailler à plein temps ! Je voulais souhaiter bon courage à toutes celles qui traversent cet enfer qu’est la ménopause difficile d’autant que je n’ai aucun conseil à donner car toit ce qu’il faut faire je le fais déjà sans résultat ! J’ai une belle-soeur de 56 ans adorable, obèse, diabétique, fumeuse qui ne fait rien de ses journées et qui se porte comme un charme !! Au premier docteur qui me dit que c’est dans ma tête j’ai décidé de lui rentrer dedans sans ambages. et je suis sérieuse. A part proposer des anti-dépresseurs ils sont incapables de quoique ce soit. Ils ne sont pas formés et n’y connaissent absolument rien. ça ne les intéresse pas. Bon courage mes soeurs.

  16. Nadège

    Je viens d’apprendre grâce à une prise de sang que je suis Menauposée…. Je suis contente bon debaras…. Et grâce à vous ttes je comprends mieux certains symptômes que j’ai depuis qq mois sont en fait liés à la menaupose..
    Je suis une angoissée de nature mais depuis qq temps…ce sont des angoisses au réveil drôle de sensations ds le corps. Des maux d’estomac mais ça c pas nouveau. Le plus embêtant c’est les douleurs articulaires et musculaires… La nuit. Les impatiens…et me réveiller et Être obligé de m’étirer plusieurs fois car ça fait mal…et nouveauté fourmillements dans une partie du corps…. C vrai que c un vrai bouleversements de notre corps et ds la têteet ds la vie bon courage à toutes

    1. CAROLE

      Bonjour, Nadége, enfin je trouve quelqu’un qui parle de douleurs musculaires. Moi c’est horrible, ça me reveille le nuit et ça peut me prendre à n’importe quel moment. Je ne suis pas encore ménauposée mais j’ai 48 ans et c’est certainement la ménaupose qui arrive. Car IRM, scanner… et rien de particulier. Comment vas tu aujourd’hui ?

  17. Kim

    Mars 2023, 49 ans . Depuis deux ans ,des cycles menstruels très pertubés, soit long soit court … Et pas eu mes règles depuis janvier. Mes symptômes de périmenopause sont vertiges, insomnies, baisse de la vue, donc port de lunettes depuis 2ans, seins très douloureux et volumineux puis dégonflés pendant des mois , acouphène ou bourdonnement dans les oreilles, acné , et perte de mémoire, bouffées de froid , … puis depuis quelques mois, anxieuse des le réveil avec mains et pieds moites et transit dérangé qui me fait lever direct… Depuis ces troubles intestinaux et légères nausées, je déjeune moins donc sensation de faim en fin de matinée qui frôle l’hypoglycémie. Pas de prise de poids pour l’instant , même tendance à en perdre a cause de l’anxiété. J’ai eu des crises de paniques avec spasmophilie que j’essaye de contrôler avec des techniques de respirations et de détente. La marche permet de baisser l’anxiété et souvent je reviens détendue ( après 20minutes de marche) , comme si j’avais re-oxygené mon corps. Mais j’ai de l’arthrose a la hanche et quand je suis en crise , je suis encore plus tendue, là j’essaye de faire des étirements en me relaxant allongée sur le sol. En ce moment je ne travaille pas, donc je m’accorde quelques moments de pause l’après-midi, je m’allonge sur le lit au calme sans dormir et ca me re-boost un peu . Je bois beaucoup d’eau quand les vertiges sont trop impactant.
    J’essaye de me détendre également en mettant de la musique que j’aime, ca aide a se détendre et à faire passer un peu l’angoisse
    Il y a des jours ou je n’en vois pas le bout, je me dit que j’en suis qu’au début et que si dure encore des années, je ne sais pas comment y arriver, je crains de ne plus être à la hauteur, au niveau professionnel et socialement.. Je n’ai plus ma mère , donc je ne sais pas si elle en a souffert…Et je n’ai pas eu d’enfants , est ce que les symptômes sont les mêmes que celles qui ont enfanté?
    Mon mari très compréhensif me soutient ce qui me rassure mais je rejoins toutes ces femmes qui n’ont pas d’écoute de la part du médecin, ni du gynécologue . J’ai entendu parler d’un livre écrit par Dr Mouly traitant le sujet de la menopause et tous ses inconvenients , je pense vivement à me l’acheter.
    Bon courage a toues et merci d’avoir créee ce forum 🙂

    1. Barbara

      Bonjour Kim
      Je me reconnais dans vos symptômes. Il y a 2 ans que ça a commencé et là c l apothéose. Ce sont les mm puissance 2 plus d autres. Des douleurs une vue floue des palpitations. J arrête pas de me dire que c’est normal mais après je me dis que la ménopause ne peut quand mm pas créer autant de symptômes. En vous lisant je réalise que si. J’ai vu un gyneco la semaine dernière qui m a rassurée et m a dit que c’était typique de la menopause et que ça allait passer. Mais quand ??? C’est là la grande question. Vivre avec tout ça pendant des années ça va être compliqué. Pour répondre à vos interrogations ma mère n a pas eu tous ces symptômes et j’ai eu 2 enfants mais je ne suis pas du tout épargnée. Voilà
      J’espère vous avoir apporté un peu de réconfort. Bon courage
      Barbara

      1. Périer

        Ménopausée à 54 ans j’ai d’abord attribué mes fatigue et aboulie dévastatrices aux conséquences du COVID,maladie et vaccin confondus.Même après une nuit de 12h à dormir comme un bébé je n’ai pas beaucoup plus d’entrain que si je n’avais dormi que 7h.Cette fatigue à elle seule me gâche la vie.

        1. Val.

          Bonjour Périmer,
          Je me reconnais parfaitement dans la description de vos symptômes. Je cherche depuis deux ans ce qu il m’arrive et les thèses du vaccin et du covid ont fait partie de mes interrogations avant de penser à la menopause tout simplement. J ajouterais que je ne m explique guère cette alternance de vibrations et de tensions musculaires debilitantes.De nombreuses investigations médicales n ont rien montré d anormal. Alors que faire ? Prendre un TSH?

        2. Sophie

          Idem , je suis ménopausée depuis peu et je me sens épuisée tout le temps , même après une nuit de 12h . J’ai déjà testé toutes les vitamines de ma pharmacie () sans grand résultat
          Je suis instit maternelle, je dors chaque jour 2h en rentrant de l’école, 4h le mercredi après midi ! Et le soir je suis au lit vers 21h30.
          Vive la ménopause !

  18. Val670505

    Bonjour à toutes,
    Je me reconnais dans vos symptômes, j’ai eu tout ça et aujourd’hui c’est autre chose brûlure d’estomac, estomac gonflé, et quand je mange 2 h après j’ai encore faim, ce n’est pas tout le temps, le soir souvent ! Pénible cet estomac gonflé et ça depuis 1 mois avez vous les mêmes symptômes ? Merci

    1. Carlens

      Bonsoir je suis ménopausée depuis 15 ans et depuis un ans fait des crise de tremblement et de panique malgré mes anxiolitique et jai des jours ou je ne sais même plus sortir de chez moi esque cela es du au manque dhormone jai également des nausées des vomissements

    2. Corinne

      Bonjour
      Oui j’ai la même chose que vous, je prends de l’oméprazole 20 mg, 1 par jour et ça m’aide assez bien.
      Bon courage

  19. Karima

    Bonjour à toutes
    J’ai 47ans, vous ne pouvez pas savoir à quelle point vos témoignages m’ont rassuré, j’ai des symptômes similaires à la plupart d’entre vous càd fourmillements, vibrations ds tt le corps, céphalées acouphènes et j’en passe. Qui plus est infirmière de profession donc bonjour la paranoïa. Consultation en neurologie le médecin me dit que c’est n’est pas à priori d ordre neurologique mais IRM cérébrale +EMG+potentiel évoqué en attente pour être sur. Illumination grâce à vos témoignages c’est sûrement des symptômes de la prémonaupose. Courage à nous toutes. Je vous informerai plus tard après visite chez ma gynécologue et avoir réalisé tt les examens prescrits.

  20. Estelle

    Bonjour à toutes,
    Quel bonheur de vous lire toutes et de constater que, oui l’approche de la ménopause est un tsunami pour certaines. Il faut passer par là certes, mais, dis donc, qu’est ce que c’est dur parfois.
    J’ai 51 ans, et des règles anarchiques. Parfois rapprochées, parfois très espacées. Et cela depuis environ 4 ans. Il y a 15 jours j’ai eu une ovulation de malade, j’ai cru que mon ovaire droit allait exploser, me suis trainé une semaine de douleurs pelviennes. Anxieuse de nature, je vis certains jours ou je dois me faire violence pour supporter le quotidien. Une morosité dès le réveil avec une angoisse de la journée à venir, et surtout peur des ces palpitations qui me bouffent. Mon anxiété m’a toujours plus ou moins causé ce genre de souci, mais là c’est la misère. Me suis retrouvée aux urgences jeudi midi dernier car crise de tachycardie jonctionnelle (la seconde en 3 mois) apparemment, mais non enregistrée, car lorsque je suis arrivée aux urgences, le plus gros était derrière, mais le cœur pulsait encore à 130, l’angoisse avait pris le relai…ECG normal, prise de sang normale, retour maison avec la peur que ça recommence et donc sur une focalisation sur le cœur H24. Je connaissais, j’en avais fait pas mal à l’adolescence, mais je les supporte beaucoup moins aujourd’hui, le moral en prends un coup! A 20 ans, elle passe et on est reparti, mais là…Le rapport possible avec les fluctuations hormonales a néanmoins été abordé par le médecin. Est-ce que certaines d’entre vous vivent ce retour de cette tachy ?
    Et les soucis digestifs…Je ne tolère simplement plus des aliments qui passaient bien avant. J’alterne diarrhées et constipation, aérophagie, ballonnement ; du bonheur quoi….Impression de faim….Spasmes dans le ventre….
    Des jours où la fatigue est hallucinante, je me traine, je lutte pour rester debout et assurer au boulot. Je suis dans le commerce et garder le sourire est parfois difficile, il le faut pourtant, alors on prend sur soi, mais ça pompe une énergie de dingue.
    Et je pleure, souvent, trop souvent.
    Je n’ai pas trop de bouffées de chaleurs mais des sueurs nocturnes certaines nuits, suis trempées. Pas de bouffées, réellement, mais une chaleur constante ressenti au niveau du coup et du visage à certain moment. L’impression d’être utra rouge, mais non, en fait.
    Mais globalement, ce qui me bouffe le plus ce sont les palpitations, que je n’arrive décidément pas à gérer. On se dit qu’il y a pire, mais bon…
    Merci de m’avoir lue

    1. Barbara

      Bonjour Estelle

      En te lisant j’ai l impression que tu parles de moi. On a le mm age et j’ai tout ce que tu enumères. C’est tellement violent qu’on se dit qu’une ménopause ne peut pas créer autant de chamboulements. Mais apparemment si ! On va bien et du jour au lendemain plus rien ne va. Reste à espérer que ça ne dure pas des années comme je l ai lu
      Bon courage ! Ça va aller et surtout c’est normal

      1. Estelle

        Bonjour Barbara,
        Merci pour ta réponse.
        Oui, c’est pas simple tout ça…Et, oui, effectivement, espérons que cela passe rapidement!
        Tu fais aussi de la tachycardie jonctionnelle (bouveret)?
        Je te souhaite une belle journée

    2. séverine

      Bonjour Estelle,
      J’ai le même âge que toi et les mêmes symptômes de tachycardie! tout comme toi j’ai atterrie aux urgences mais la crise était passée donc electro normal malgré pulsations un peu rapides.
      rdv cardio normal, il m’a mis sous beta bloquant.
      J’ai aussi la sensation de ne pas respirer à fond et baille très souvent pour m’aider à respirer à fonds.
      Est-ce que ça s’est calmé toi?
      merci
      Séverine

  21. Barbara

    Bonjour Carole
    J’ai oublié de le mentionner mais parmi tous mes symptômes il y a les douleurs musculaires et articulaires le ventre gonflé en permanence et tout ce que j’ai énuméré

    Bon courage

    1. Val.

      Bonjour Barbara,
      Tu parles de douleurs musculaires et je me reconnais ou plutôt crois me reconnaître dans ces symptômes. Mes douleurs ressemblent plutôt à des contractures ou raideurs et sont accompagnées parfois de vibrations. J ai effectué de nombreux examens qui ne montrent rien a priori. Comment qualifierais tu les tiennes ?

      1. Barbara

        Bonjour Val
        Je dirais que ça me fait la mm chose que toi. Des contractures et raideurs. Et aussi dans les pieds la nuque les épaules…Ce qui fait que j’ai du mal à marcher parfois. C’est compliqué de se dire que c’est la menopause qui provoque tout ça. J’ai des crises d anxiété aussi de plus en souvent avec des sueurs des nausées des vertiges. C’est vraiment pas drôle
        Merci pour ton message et bon courage

  22. Barbara

    Non pas de tachycardie. Mais des palpitations très gênantes. J ose mm plus fumer pcq mon cœur s emballe. Et aussi quand je suis assise et que je me lève + vertiges + tremblements. C hyper anxiogène
    Et ma vue est toute floue
    C’est vraiment trop bizarre tous ces symptômes
    Belle journée également

    1. Christine

      Val
      Bonjour
      J’ai exactement les mêmes symptômes que toi
      Et c’est vraiment pénible, je pleure très souvent pour un oui pour un non.Et des crises d’angoisses en plus

  23. Boucher

    Bonjour vous toutes,
    Cela fait 5 ans que j’ai des soucis avec la ménopause. Pour moi c’est bouffée de chaleur avec une impression d’avoir un étau dans la boîte crânienne de temps en temps accompagné de vertiges.
    Bon courage à vous toutes.

  24. Marchio

    Bonjour à toutes ,
    J’ai les meme symptômes,vertiges en continue, sensation bizarre dans la tete, dès que je me lève ça commence , la conduite devient pénible… Quelqu’un ici a les meme choses dès le lever? J’ai fait des tas d’examens et tout est bon !!
    Merci d’avance

  25. Salma

    C’est vraiment soulageant de vous lire parceque je suis ménopausée depuis deux ans ,je n’ai pas de bouffées de chaleur mais plutôt des sensations de brûlures sur tout mon corps et c’est très désagréable, des décharges électriques pendant la nuit aux pieds ou aux mains de temps à autres ,des accouphenes , des maux de têtes et des incommodités au niveau de l’estomac et des intestins. Je prends des compléments alimentaires pour booster un peu l’immunité et réduire ces sensations gênantes

    1. Van

      Bonjour,
      Vos décharges vous les avez dans l’utérus aussi?

  26. Van

    Bonjour,
    en pré ménopause également….49 ans, parfois vertiges, bouffées de chaleur, douleurs articulaires, l’impression d’être ailleurs, fatigue, insomnies et la nouveauté cette impression d’Avoir mon utérus branché sur une prise électrique…. ça vibre… bzzz bzz de temps en temps! surtout quand je suis debout… j’ai peur d’en parler au gynéco, il va encore me prendre pour une folle! Quelqu’un ressent cela?

  27. sarra

    Bonjour,
    Après plusieurs consultations et analyses ( bilans normaux) seulement un SNA avec anomalie (système nerveux autonome)mon neurologue m’a confirmé l’ existence des vibrations internes vu l’ existence d’une anomalie dans la transmission du message nerveux mais ce n’est pas grave et ça se soigne! il ya un neurologue qui m’a parlé de neuropathie à petites fibres puis écartée par un autre neurologue (puisque EMG normal) seulement il fallait compléter avec un sudoscan (existe dans peu de centre en France)et d’autre examen que je n’ai pas réalisé puisqu’il m’a confirmé que ce n’est pas ça! ces vibrations internes augmentent terriblement avec l’activité physique me baissant le moral alors je me retrouve dans un cercle vicieux d’angoisse et d’anxiété du à cette gêne accompagnée de nausée, et battement cardiaque plus élevé que la normale. Le neurologue a fini par me prescrire un antidépresseur que je refuse de prendre par peur de dépendance! Je vais finir par les prendre :(( ces antidépresseurs j’ai envie que ces vibrations et faiblesses musculaires disparaissent.

  28. sarra

    Bonjour,
    Après plusieurs consultations et analyses ( bilans normaux) seulement un SNA avec anomalie (système nerveux autonome)mon neurologue m’a confirmé l’ existence des vibrations internes vu l’ existence d’une anomalie dans la transmission du message nerveux mais ce n’est pas grave et ça se soigne! il ya un neurologue qui m’a parlé de neuropathie à petites fibres puis écartée par un autre neurologue (puisque EMG normal) seulement il fallait compléter avec un sudoscan (existe dans peu de centre en France)et d’autres examens que je n’ai pas réalisés puisqu’il m’a confirmé que ce n’est pas ça! ces vibrations internes augmentent terriblement avec l’activité physique me baissant le moral alors je me retrouve dans un cercle vicieux d’angoisse et d’anxiété du à cette gêne accompagnée de nausée, et battement cardiaque plus élevé que la normale. Le neurologue a fini par me prescrire un antidépresseur que je refuse de prendre par peur de dépendance! Je vais finir par les prendre :(( ces antidépresseurs j’ai envie que ces vibrations et faiblesses musculaires disparaissent.

    1. AGNES

      Bonjour,
      Pour les vibrations, j’ai le même problème. Après recherches, j’ai acheté du macérat de bourgeons de figuier qui est reconnu pour être un stabilisateur nerveux. Je prends cela depuis une semaine : à la première prise (5 gouttes), j’étais en pleine crise avec les vibrations au niveau du thorax, du crâne et des cervicales m’empêchant de bouger. Vibrations disparues en moins d’une demi-heure (j’ai cru à un miracle, mais à chaque crise- je préfère attendre la crise pour le prendre quotidiennement- 5 à 7 petites gouttes et ça repart). Cela ne règle pas totalement le problème, mais l’améliore grandement (attention : notre corps réagit à chaque nouveau traitement ou apport de compléments alimentaires, d’où la nécessité de commencer à petites doses et pas les 15 gouttes immédiatement et en prenant par petites quantités, on peut en prendre plusieurs fois dans la journée en fonction des crises d’anxiété car ces fourmillements sont bien des crises d’anxiété liées à des informations qui ne passent plus au niveau de notre système nerveux). J’ai moins de fourmillements et moins de vibrations. Par contre, ne pas s’attendre à « plus rien ». Cela améliore, mais ne guérit pas (puisque ce n’est pas une maladie). Pour ma part, je suis en plus un petit traitement à base de plantes pour dormir et me décontracter (tétanie et bruxisme nocturne). Par contre, si tous les symptômes dures trop longtemps, je testerai le magnétisme qui permet d’améliorer pas mal de choses et stabilisant le corps. Bien sûr, à condition de le faire avec un vrai magnétiseur diplômé et pas les nombreux charlatans que l’on trouve sur la toile…
      Bon courage à vous.

      1. Corinne

        Bonjour

        Merci

        1. Sarra

          Merci Agnès pour ces conseils je vais essayer le macéra de bourgeons de figuier et voir ce que ça donne. Je confirme que le magnétisme ou le reiki m’ont fait beaucoup de bien seulement ça soulage le jour même puis reprise ! Le praticien m’a dit de faire ça 2 à 3 fois par semaine l’hypnose thérapeutique et la méditation m’ont également été prescrit !
          Pour revenir mes sensations de vibrations internes augmentent avec la perturbation des cycles ! Ma neurologue est convaincue qu’il faut prendre des antidépresseurs j’ai une sorte de fibromyalgie elle m’a prescrit de l’effecxor et pense tjs que c’est une dépression liée à une surcharge mentale et toute cette gêne disparaîtra d’après elle ! Un autre neurologue m’a dit de prendre du CBD ( Cannabis sous dose)et ça résoudra toutes ces sensations ça m’a fait rire mais pourquoi pas essaye puisque c’est autorisé une tisane ou massage avec ce principe actif ! J’ai tout vu en tout cas !
          Si un gynécologue nous lit svp regardez de prêt ses symptômes bizarres nous dire que ce n’est pas à cause de la ménopause et qu’il faut chercher la cause de ses vibrations compression sensation de brûlure et j’en passe c’est nous angoisser encore plus !
          Finalement cela fait plus d’ 1 an que je résiste à prendre ces antidépresseurs malgré l’augmentation de la gêne ! Si je trouve le remède je vous le communiquerai
          A la prochaine

          1. Nadine

            Bonjour,

            J’ai 60 ans et ménopausée depuis 8 ans maintenant. Depuis 6 mois je ressens les mêmes symptômes que vous à savoir des brulures, des décharges électriques dans les pieds et des démangeaisons. J’ai comme la sensation de coups de soleil sur la peau ou qu’on me passe au chalumeau.
            L’électromyogramme est normal mais je dois passer un potentiel évoqué au laser très bientôt car il pourrait s’agir d’une neuropathie des petites fibres. Cette maladie est très difficile à diagnostiquer et il faut faire les examens nécessaires.

  29. Lika

    Bonjours
    Au plaisir de vous lire ,
    J’ai 44 ans, ça fait plus de deux ans perturbation avec mes règles, ce n’est plus comme avant.
    J’ai consulté plusieurs fois mon gynéco, oui, me disait à chaque fois que j’étais encore jeune d’être en pres ménopause, c’est plutôt dans la tête, Il m’a fait faire tous les examens et soi-disant il était tôt et tout était négatif..
    . Ensuite j’ai changé de gynécologue je l’ai vue une fois et avec tous les symptômes que j’ai eu ils ma confirmé que je suis en préménopause.(J’ai pris du poids ,mal à l’estomac des migraines des nausées. Je me réveille en pleine nuit, des bouffées de chaleur chaleur à n’importe quel moment..
    Il m’a conseillé de prendrez des cachets, base de plantes Manhaé .
    Est-ce que quelqu’un il a la même chose que moi merci de votre aide, je m’en sors plus !!!!! ☺️

    1. Corinne

      Bonjour

      Je prends Manhaé ça atténue légèrement.
      Je prends du grifonia 300 mg deux fois par jour, c’est une plante africaine avec pleins de vertus qui boust l’humeur et qui atténue un peu les douleurs.
      Bon courage

    2. nathalie

      bonjour j ai 53 ans et je suis en préménopause , bouffées de chaleurs et parfois problèmes transit qui avaient disparu grace au bourgeon de framboisier très efficace .en gemmothetapie . Par contre le manahe j avais encore plus de bouffées de chaleur .J espère que pour vous ça marchera bon courage

  30. Corinne

    Bonjour à toutes

    J’ai 59 ans et ménopausée depuis 4 ans. Les deux premières années ont été un enfer, hypertension, vertiges, crise de panique, irritable au plus haut point.
    La troisième année un peu près tranquille, là j’arrive à la quatrième année et bien rebelote mais en plus douleurs musculaires, brûlures d’estomac et surtout ces crises de panique qui me prennent n’importe quand et n’importe où, au boulot c’est le plus handicapant car je suis aide soignante et mes patients ont s’inquiètent.
    J’ai essayé l’hypnose, la relaxation mais pas de bon résultats.
    Combien de temps cela va durer ?? Ça me gâche la vie, j’ai plus envie sortir.
    Est ce qu’il y en a qui sont dans mon cas ? Avez vous des solutions ?
    Je souhaite un super bon courage à vous toutes car nous ne sommes pas trop comprises par le monde médical et parfois notre entourage.

    1. Carolyne

      Bonjour, je suis menaupose depuis quelques mois avec des symptômes horrible du jour au lendemain je croyais devenir folle l impression de plus être moi même j était voir ma genico qui m’a prescrit estradol en gel, un œstrogène naturel à mettre sur la peau, sa fait que 8 jours que je le prend sa ma atténuer les douleurs et les angoisses et j espère que sa fera le reste d ici quelque jours…si sa peut t aider je te conseille de voir ta gyneco.. Courage à toi

      1. Sandrine

        Quand les médecins généralistes arrêteront de nous regarder en souriant quand on leur parle de ménopause?

        Et pareil au sujet de ma dépression ? ( une tape sur l épaules, « allez, à la prochaine fois( n oubliez pas mon chèque hein je suis suuuurbooké de travail …)

  31. Christine

    Je me reconnais dans chacune d’entre vous, moi qui me croyais seule…douleurs dos, bras, plexus solaire, chevilles raides, brûlures intérieures, tremblements intérieurs, gonflements des tendons d’Achille et douleurs, démangeaisons de la plante des pieds, diagnostiqué Psoriasis, mais quand je suis en vacance à l’étranger, les symptômes de démangeaisons s’en vont, mais pas trop le reste… Je vis en Afrique et je ne vois pas de médecin pour cela, sauf quand je rentre en Belgique (je suis belge) ou en Thailande où se trouve ma famille, mon fils, sa femme et leur petite fille. Mon Mari est mon seul soutien et très compréhensif heureusement. c’est grâce à lui que je survis !

  32. Ligère

    Bonsoir,
    Bien, je partage malheureusement une majeure partie des symptômes : vertiges, nausées, fourmillements, douleurs articulaires, bouffées, sauts d’humeur, fatigue, déprime, gonflement,…bref vive la ménopause
    Merci pour votre témoignage. Je vis depuis presque 3 ans sans traitement..

  33. florencenubea12@gmail.com

    Moi , depuis deux ans,je sens le tremblement interne , migraine, coup, malaise chaque jour , on m’a dit que c’était déjà le trouble hormonal alors que j’ai 44ans .
    Mes règles sortent que deux jours en petite quantité seulement

  34. Clairais

    Bonjour et merci pour vos nombreux témoignages car depuis mars 2021 début de premenopause un cauchemar 4 hospitalisations je n arrivait plus à manger car plus de salivation des douleurs abdominales ainsi que dans les jambes, vertiges nausées et j en passe, une grosse dépression qui m’a vallu des visites chez une psychiatre après 1 ans je suis ménopausé mais j ai eu des hcg positif des douleurs jambes au dos etc.Ma genecologue m’a prescrit la pilule que je n avait jamais pris de ma vie cela m a fait du bien mais pas totalement, eh oui j avais aussi de la tachycardie des fourmillement dans le bas des jambes et des pieds aujourd’hui cela fait 3 ans menopause depuis 14 mois mais toujours dépressif mais il y a des jours où vraiment je me fait peur mais plus de nausées quelques vertiges ballonnements gaz, vision floue, migraine et j ai vue tout les spécialistes possibles seule l huile de cbd m a aidé j aimerai en voir le bout ainsi que mon mari et mes enfants qui me reconnaissent plus courage a vous toutes

  35. Merran

    Bonjour à toutes. Pour moi crises d’angoisse et panique au réveil. Brûlures au niveau du corps et mon cœur bât fort mais pas vite.

  36. Roux

    Bonjour à toutes ,je me reconnais dans beaucoup de symptômes…pour ma part ras le bol d avoir une vie pourrie a cause de cette ménopause ,je passe au traitement hormonal que m a conseiller mon gynéco car je n’ai pas d’antécédents familiaux concernant cancer du sein ou autres …c’est ma dernière chance …

    1. Steph

      Bonjour Roux! Toute nouvelle sur le forum j’ai découvert vos témoignages hier soir après des années de recherches alors quel soulagement!
      Pour faire un résumé…depuis 10 ans gros problèmes d’anxiété qui me gâchent la vie et depuis que je suis ménopausée c’est devenu un enfer. Symptômes exacerbés, palpitations,tremblement,fatigue,douleurs musculaires et tout nouveau vibration interne et vertiges 24/24. Prise de sang ok alors pour mon médecin c’est dans ma tête! A part me proposer des antidépresseurs pas de solution!
      Je vois ma Gyneco mardi alors je voulais savoir si tu as commencé ton traitement et si tu te sens mieux? Merci pour ton retour

  37. Héloïse

    Bonjour à toutes ça fait du bien de vous lire. J’ai 50 ans. Ménopausée depuis un an et demi, je ne me reconnais pas.. Tension intérieure à péter, panique, sommeil j’en parle même pas. Impossible de m’endormir avant 1h. Réveil systématique 3h15. Fin entre 5h30 et 6h30. Claquée, mal dans la poitrine. Pas de bouffées de chaleur qui était la grande angoisse. J’ai une gynéco spécialiste de la ménopause mais en fait ça ne change pas grand chose. Je lui ai demandé le TSH. Au bout de 14j j’ai fait une tentative de suicide alors que je ne suis ABSOLUMENT pas suicidaire. Je n’y comprends rien. J’ai arrêté immédiatement le TSH. Je suis irritable, fatiguée, fuites urinaires à l’effort. Mal dans les articulations des mains. Impression d’être périmée. Je fais du sport depuis tjr. J’ai perdu 12kg. Anxiété++++. Impression de devenir dingue. On disait que le retour d’âge rendait folle mais je finis par croire que c’est vrai. Je suis sous antidépresseurs depuis 25 ans mais j’ai l’impression qu’ils ne font plus rien. Je vais me faire suivre par une psychologue parce que j’ai très peur. On est sous informée et les médecins vous rient au nez. Courage à toutes.

  38. Sixtine

    Pareil je ne me reconnais plus! Je vis au ralenti toujours perdu dans mes pensées a essayé de comprendre ce qu’il se passe dans mon corps. On dit de pas focaliser mais comment faire autrement? Et sans diagnostic difficile d’accepter et d’avancer. Ma tête veut mais mon corps ne suit pas c’est un combat quotidien mais je tiens bon pour moi et mes enfants.
    Rdv gyneco mardi je vous tiendrai au courant
    Courage à toutes

  39. Sabine

    Cette foutu ménopause me pourri mon quotidien, en ce qui me concerne brûlure et fourmillements de la tête aux pieds et anxiété +++++ douleurs et pipi 3 fois la nuit
    Des conseils

  40. Sixtine

    Comme promis petit résumé de mon rdv gynéco…je lui ai expliqué tout mes symptômes palpitations, tremblement intérieur, fatigue, douleurs musculaires, vertiges et anxiété au max! Je lui ai demandé un traitement hormonal mais elle m’a dit que le traitement agit uniquement sur les bouffées de chaleur ( j’en ai peu ) les maux de tête ( pas du tout ) et la fatigue.
    De plus j’ai un contrôle mammographie à faire et je suis fumeuse alors contre indiqué!!!
    Bref toujours pas solution alors j’attend vos retours hâte de vous lire

  41. Sandrine

    Bonjour à toutes je connais tout ces symptômes, je rajouterai pour ma part une sécheresse de la bouche et de la gorge qui provoque une gêne dans la gorge !! C’est hyper pénible, sensation d’avoir des glaires en permanence au fond de la gorge !! C’est la période la pire lis pénible à vivre je trouve et malheureusement celle où l’on est les moins comprises, écoutées, rassurées et soutenue !! Bon courage à toutes…

  42. Agathe

    Pendant 7 années consécutives, j’ai eu le catalogue complet des symptômes et je dois dire que ça a été très éprouvant.
    Je me suis sentie très seule face à tous ces désagréments que je ne connaissais pas et dont je n’avais jamais entendu parler.
    J’aurais tant aimé être au courant de cela bien avant car ce n’est pas un cadeau que nos aînées et les médecins nous ont fait en nous cachant tout cela.
    Je n’en reviens pas qu’en 2024, on n’en parle pas plus que ça……quand je pense que les médecins minimisent les bouffées vasomotrices en les nommant simplement bouffées de chaleur ! C’est même plus qu’une histoire de tabou, c’est une honte ! Je suis vraiment dégoûtée du système.

    1. Ginger girl

      Bonsoir Agathe, quand vous parlez de 7 années c’est en péri? Ça va mieux maintenant ?
      Il paraît qu’on se sent mieux une fois que la ménopause est bien bien installée

  43. sarra

    Ma dernière publication date du 16 février 2024, voila 5 mois passés j’ai essayé le CBD en gouttes, rien n’a changé toujours ces vibrations internes (sensation électrique)sur l’ensemble du corps et autour de la colonne vertébrale comme des irradiations j’ai même remarqué de très légers tremblements à peine perceptible de mes pieds quand je croise mes jambes ainsi que mes mains quand je suis devant un clavier. Ces vibrations/ brulures internes augmentent à l’arrivée des règles puis s’atténuent légèrement le long du cycle et deviennent intenses 10 jours avant les règles.plus j’avance dans l’âge et plus ça s’intensifie et ainsi je vie une angoisse permanente de ne pas guérir un jour sachant que l’angoisse augmente tous les ressenties.
    De plus je ne peux plus me donner au sport puisque l’effort physique augmente les vibrations que je ressens plus au repos.
    J’ai pensé à une maladie neurologique mais tous les examens (scanner / IRM/ analyse) étaient normaux !
    Par contre je suis diagnostiquée avec une fibromyalgie à caractère neuropathique aggravée par la préménopause donc ils m’ont prescrit des antidépresseurs que je refuse de prendre (j’ai essayé le séroplex, la venlafaxine, lamitriline ) j’arrête au bout de quelques jours , je les ai très mal toléré avec des effets secondaires insupportables .
    la je commence a avoir les bouffées de chaleur assez supportables par rapport aux vibrations internes (sensations de brulures).
    Je conseille à toute de ne pas se focaliser sur l’objet de la gêne et on l’acceptera mieux oui pas évident!
    J’espère un jour que je retrouve une sérénité mentale et physique sans médicament et si quelqu’un a essayé des produits naturels qui ont soulagé ses vibrations merci de nous en faire part!

    1. Steph

      Bonjour je viens de lire votre commentaire et je comprend votre désarroi. J’ai également essayé plusieurs antidépresseurs et effets indésirables insupportables! Je vis sans diagnostic malgré tout les symptômes d’une fibromyalgie ou d’une fatigue chronique et exacerbé depuis ma ménopause. Je vis dans le corps d’une personne de 90 ans au ralenti avec des gestes lents et douloureux. J’essaye de pratiquer le vélo plusieurs fois par semaine et ça me fait du bien mais difficile de se motiver quand on souffre.
      J’ai aussi les tremblements, vibrations, palpitations, fatigue, souffle court, vertiges, anxiété +++et j’en passe….il y a des jours mieux que d’autres lié au cycle sûrement. En souhaitant que cet état soit juste passager mais je crains que cela dure quelques années…

Laisser un commentaire