Perte de cheveux à la ménopause

Perte de cheveux à la ménopause

Vous aviez jusqu’à présent une belle chevelure épaisse avec des cheveux sains et voici qu’à la ménopause vos cheveux sont secs, cassants et tombent abondamment ? Voici un nouveau symptôme méconnu de la ménopause.

Encore il y quelques temps vos cheveux étaient sous contrôle : on les lave, on les coupe, on les coiffe… Les cheveux sont un moyen d’expression qui reflètent qui nous sommes et notre personnalité. Le cheveu est également fortement considéré comme un marqueur de la féminité et c’est pourquoi sa perte ainsi que le manque de contrôle sur les cheveux peut fortement déranger les femmes ménopausées même s’il s’agit « seulement d’un problème esthétique ». Cela concerne tout de même 40% des femmes à la ménopause1.

Pourquoi une perte de cheveux à la ménopause ?

C’est encore et toujours lié à l’oestrogène. En effet, cette hormone aide les cheveux à pousser (phrase anagène) et à être épais (et donc moins fragile)

Il y a donc non seulement moins d’oestrogène qui sont bénéfiques mais en plus le ratio oestrogène / testostérone est modifié en mettant plus en avant la testostérone ce qui peut avoir un autre effet délétère sur les cheveux (et c’est la raison pour laquelle les hommes sont plus souvent chauves que les femmes).

D’autres facteurs peuvent jouer un rôle dans la santé du cheveu : alimentation, stress, médicament…

Enfin n’oubliez pas que le cycle de vie du cheveu est de 9 à 12 mois…

Comment ralentir la perte de cheveux à la ménopause

Être douce avec vos cheveux

Les cheveux sont fragiles par nature et la ménopause n’arrange pas les choses. Il ne faut donc pas les brutaliser : éviter de les sécher avec trop de chaleur ou d’utiliser des fers à lisser, ne pas tirer dessus en les démêlant, ne pas utiliser l’élastique « coupant » ou trop serré, pas trop de piscine (ou alors avec un bonnet car c’est le chlore qui pose problème), protégez-les du soleil (avec un chapeau ou une ombrelle) ….

Changer de coiffure

Avec les cheveux fins, c’est peut être le moment pour opter pour une coupe dégradée ou courte pour donner un effet de volume ?

Choisir les bons produits

Attention aux teintures et même à certains shampoings ou apres-shampoins qui peuvent contenir des produits un peu « décapant » Regardez plutôt du côté des produits fortifiants ou anti chute de cheveux. Et surtout regardez la composition de vos produits.

Faire le point sur les médicaments

Si vous prenez actuellement un traitement, regardez sur la notice si un des effets secondaires peut être la perte de cheveux. Si c’est le cas, parlez-en à votre médecin, surtout n’arrêtez pas le traitement.

Réduire le stress

Le stress peut avoir un impact direct sur le cuir chevelu et les cheveux. Les pertes de cheveux importantes voire même de pelade sont courantes après un choc stressant.

Faire un massage

Un massage de la tête et du crane permet d’augmenter l’afflux sanguin ce qui peut stimuler la croissance et force des cheveux.

Miser sur l’alimentation

Protéine, Fer, Zinc, Vitamine B, vitamine C, Vitamine A seront vos nouveaux amis pour limiter la perte de cheveux et les fortifier. Les aliments à mettre dans votre assiette : poisson, fruits secs, légumes verts, avocat…

Complément alimentaire

L’utilisation de complément alimentaire pour réduire la perte de cheveux est encore sujette à controverse.

Medicament

Certains pays anglosaxons (Grand Bretagne et USA) recommandent le Minoxidil mais en France cela semble être moins le cas. Le médicament présente quelques effets secondaires, renseignez-vous bien avant de prendre ce traitement.

Si votre perte de cheveux perdure ou s’accompagne d’autres symptômes (démangeaison, brûlure du crâne…), n’hésitez pas à aller voir votre médecin pour vérifier que cela ne cache pas un autre problème.

Sources :
1 – Menopause and hair loss – Healthline – https://www.healthline.com/health/menopause/hair-loss#1

Laisser un commentaire