Alopécie frontale fibrosante

alopécie frontale fibrosante ménopause

L’alopécie frontale fibrosante est une variante d’une maladie dermatologique (le lichen plan pilaire) qui touche principalement les femmes post ménopausées (80% des cas), parfois également des femmes et des hommes plus jeunes. On entend parfois parler d’alopécie frontale fibrosante post-ménopausique ou AFF.

Symptômes de l’alopécie frontale fibrosante

L’alopécie frontale fibrosante se manifeste par un recul lent mais progressif de la ligne du cuir chevelu (de l’ordre du millimètre par mois en moyenne).  Il est également possible de perdre les sourcils, les cils ou d’autres poils. On peut noter de minuscules boutons rouges sur la ligne de perte de cheveux / poils. Cette perte de cheveux ou de poil est définitive (on parle de cicatricielle).

L’AFF passe souvent inaperçue au début.

L’alopécie frontable fibrosante est très rare mais est actuellement en progression.

Important : l’AFF peut parfois se stabiliser spontanément.

Causes

Les causes et facteurs déclenchants sont encore inconnus ou en cours d’étude.

Diagnostic

Le diagnostic de l’AFF se fait sur la base de la clinique, c’est-à-dire de l’observation seule. Il n’existe pas d’examen médical spécifique pour confirmer le diagnostic.

Traitement

L’AFF étant cicatricielle, il n’est pas possible de faire repousser le cheveu / poil perdu, mais il est possible d’essayer de ralentir la progression.

Pas de médicament officiel

L’AFF est également rare, il n’y a donc pas d’essai clinique et à ce jour, aucun traitement ne semble être efficace à 100%.

Des pistes de traitements

La corticothérapie locale semble être la meilleure piste même si seul un faible pourcentage de femme semble réagir favorablement au traitement.

Le traitement hormonal de la ménopause ne semble pas montrer d’effet positif sur la perte de cheveux.

La chirurgie

La greffe de cheveux est une option contre la perte de cheveux, mais ne semble pas être une mesure définitive contre l’AFF.

L’alopécie frontale fibrosante peut être très dérangeante car elle change l’aspect physique et particulièrement le visage, souvent symbole de l’identité voir même de la féminité de la personne. C’est un symptôme de la ménopause qui arrive tardivement. Si vous constatez que votre ligne de cheveu recule, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Sources :
– Anales de dermatologie et vénérologie 2014 – Alopécie frontale fibrosante
Gériatrie – Alopécie en lisière de cuir chevelu sur une patiente de 73 ans

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire