Comment parler de la ménopause à ses proches

Comment parler de la ménopause à ses proches

La ménopause peut être un moment difficile dans la vie d’une femme et il est essentiel de bien s’entourer pour bénéficier de tout le soutien possible et imaginable. Pour être soutenue, encore faut-il que les proches sachent ce qu’il se passe. C’est pourquoi, même si cela peut sembler gênant, il est vital de parler de la ménopause à ses proches et de faire leur éducation.

Comment est-ce possible que le tabou de la ménopause soit encore si présent ? Celui de la grossesse est tombé. Celui des règles est tombé. Mais celui de la ménopause reste fort et il faut le briser. Il faut que les générations de femmes ménopausées à venir sachent à quoi s’attendre. Qu’elles identifient tel ou tel symptôme comme pouvant annoncer la ménopause à partir d’un certain âge… bref, ce n’est pas le sujet de cet article. Mais comment briser un tabou si on ne peut même pas en parler avec ses proches, avec son / sa partenaire ?

A qui en parler ?

Le partenaire

Le partenaire semble être LA personne qui doit absolument savoir et comprendre ce par quoi vous passez. Son support et soutien est essentiel.

Votre vie sexuelle pouvant être plus ou moins (ou pas du tout) affectée par la ménopause, il est essentiel d’expliquer comment cela peut modifier votre vie sexuel, maintenant ou plus tard, et comment réagir ensemble face à ce changement.

Les enfants

Les enfants peuvent être en âge de comprendre les changements par lesquels vous passez. Vous pouvez peut-être comparer vos variations hormonales à celles d’une femme enceinte, de l’adolescence ou du syndrome premenstruel.
Attention à votre discussion avec des ados ! Si vous avez des filles, celles-ci passeront un jour par la case ménopause et autant les éduquer des maintenant et leurs montrer que ce n’est pas un tabou.

Les ami.e.s

Il n’y a rien de plus agréable que de ne pas se sentir seule donc si vous pouvez parler de la ménopause avec vos ami.e.s c’est idéal. Il y en aura certainement une ou deux qui vit la même chose que vous et si ce n’est pas le cas, il n’y a pas de mal à éduquer les femmes pour le futur ou pour qu’elles puissent comprendre ce qui arrive aux autres.

Les collègues

Pour les plus fortes d’entre vous, peut-être même pourrez-vous parler de la ménopause avec vos collègues ? N’oubliez pas que dans les pays anglo saxons, il existe des recommandations pour améliorer les conditions de travail des femmes ménopausées, l’occasion d’essayer de les mettre en place en France ?

Quelles informations donner ?

Il s’agit ici d’éduquer une personne qui doit comprendre :
Qu’est ce que la ménopause ?
– Quand est ce que ça arrive ?
Quels sont les symptômes de la ménopause ?
– Combien de temps peut on ressentir les effets de la préménopause / ménopause ?
– Que ceux ci se manifestent parfois des années avant la ménopause et peuvent durer des années après

Ensuite, bien sûr il faut en profiter pour parler de comment tout ceci vous fait sentir. N’hésitez pas à mettre des mots sur vos émotions. Et appliquez les techniques de communication non violente en vous mettant au centre de l’action « Je me sens… quand… »

Faut-il utiliser un support pour parler de la ménopause ?

Tout est possible tant que la communication est ouverte, voici quelques possibilités

Une lettre / un email

Vous pouvez écrire une lettre ce qui permet de prendre le temps de structurer sa pensée, de réfléchir à tout ce que vous voulez dire. La lettre permet également d’intégrer des liens vers d’autres supports

Un documentaire

Proposez de regarder ensemble un documentaire sur la ménopause. Le documentaire d’Arte sur la ménopause d’il y a quelques années était très complet. N’hésitez pas à expliquer comment ils peuvent vous soutenir pendant

Un podcast

Malgré le tabou, la parole se libère et de nombreux podcasts se sont fait sur la ménopause. Prenez soin d’en choisir un qui corresponde bien à ce que vous vivez ou au message que vous voulez faire passer.

Une comédie musicale

La comédie musicale Ménopause tourne encore en France, organisez une sortie en famille pour poser les bases d’une discussion sur la ménopause.

Une discussion

Préparez les points clefs que vous souhaitez aborder et lancez-vous.

Dans tous les cas, prenez le temps d’échanger, de laisser les autres poser des questions et essayez bien sûr de répondre à leurs interrogations. N’hésitez pas à expliquer comment ils peuvent vous soutenir et vous aider pendant la ménopause.

Pour éviter toute surprise comme une copine qui vient vous voir en disant « Tiens il parait que tu es en préménopause… » expliquez si oui ou non, vous souhaitez que cette information reste entre vous (ça peut sembler parano ou égocentrée, mais il vaut mieux prévenir que guérir)

Laisser un commentaire