osteoporose radio la menopause
Le saviez-vous

Journée Mondiale de l’ostéoporose

Le 20 octobre, c’est la Journée Mondiale de l’ostéoporose. L’occasion de faire le point sur cette pathologique qui touche de nombreuses femmes après l’apparition de la ménopause.

C’est quoi l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie du squelette qui se caractérise par une diminution de la densité osseuse et une détérioration du tissu osseux. Cette pathologie fragilise les os et augmente les risques de fracture, particulièrement au niveau de la hanche, des poignets et de la colonne vertébrale.
Structure d’un os sain, un os avec ostéoporose et un os avec ostéoporose sévère

Comment diagnostique t-on l’ostéoporose ?

On peut dire que l’ostéoporose est une maladie « silencieuse » car  elle n’apparaît pas subitement. La perte de la masse osseuse se fait progressivement et il peut arriver que l’on découvre la pathologie à partir d’une fracture. Avant même l’apparition d’une fracture, on peut diagnostiquer l’ostéoporose par un examen : la densitométrie osseuse. Il s’agit d’un bilan qui permet de déterminer la concentration de calcium dans les os. La densiométrie osseuse permet de déceler d’éventuels déficits et prédit des risques de fractures dues à l’ostéoporose. Elle est aussi prescrite lorsque l’on souhaite voir les résultats et les effets des traitements de l’ostéoporose.

Journée Mondiale de l’ostéoporose : Les chiffres clefs

  • 39% des femmes âgées autour de 65 ans souffrent d’ostéoporose.¹
  • 70% des femmes âgées de 80 ans et plus souffrent de l’ostéoporose.¹
  • En France, 377 000 fractures dues à l’ostéoporose sont à déplorer chaque année (dont 74 000 fractures de la hanche, 56 000 fractures des vertèbres, 56 000 fractures du poignet et 191 000 fractures sur d’autres os comme le bassin, les côtes…).¹
  • Du fait de la ménopause, l’ostéoporose est 2 à 3 fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme.¹

Ostéoporose et Ménopause

L’ostéoporose se manifeste généralement 7 à 10 ans après l’arrêt des règles. La carence en oestrogènes qui survient avec la ménopause accélère nettement la perte osseuse.  Sur 10 millions de femmes ménopausées en France, 2,5 millions d’entre elles vont être atteintes par l’ostéoporose.²

Comment essayer de se prévenir de l’ostéoporose ?

Il est possible de se prévenir de l’ostéoporose au quotidien.
– Pratiquer une activité physique régulière peut réduire les risques liés à l’ostéoporose. Le sport permet en effet de consolider les os, de créer du muscles et de prévenir des chutes.
– Éviter de consommer du tabac et de l’alcool est bénéfique pour la santé en général. Cela l’est d’autant plus lorsqu’il s’agit de l’ostéoporose : ils sont deux facteurs de risque d’ostéoporose et de fracture des os.
L’alimentation est également une bonne source de prévention. L’ostéoporose peut être favorisée par des manques en vitamines, en calcium et en protéines :
– Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les produits laitiers ne sont pas les seules sources de calcium. Favorisez plutôt la consommation de certaines aliments comme les noisettes, les pistaches, les noix, les sardines, le chou, les haricots, les épinards ou le cresson.
– La vitamine D est également indispensable à la santé des os. Elle permet justement de mieux fixer le calcium sur ces derniers. On trouve cette vitamine dans de nombreux poissons gras (les sardines (encore elles !), les anchois, le saumon, le thon… Bon à savoir : l’organisme produit de la vitamine D lorsqu’il est exposé au soleil. N’oubliez pas votre crème solaire lorsque vous faites le plein de vitamine D !
– Le calcium, la vitamine D et les protéines interagissent entre eux de manière tout à fait bénéfique pour les os. La consommation d’avoine, d’oeuf, de viande, de poisson, de volaille, de légumineuses et d’oléagineux pourra favoriser vos apports en protéines.
– La minceur peut aussi encourager l’apparition de l’ostéoporose car les personnes trop maigres ont généralement un capital osseux réduit à la base. Il est également bon de savoir que les graisses peuvent participer à la création d’oestrogènes.

Les traitements médicamenteux

Au delà des traitements « naturels » liés à une bonne hygiène de vie, il existe différents traitements médicamenteux pour lutter contre les effets de l’ostéoporose. Ils ne permettent pas d’augmenter la densité osseuse mais ils peuvent éviter les risques de fractures jusqu’à 50%³. Généralement, ces médicaments sont très efficaces, à conditions de respecter les précautions d’administration. Consultez votre médecin traitant pour définir le traitement qui conviendra le mieux à votre âge et à votre type d’ostéoporose.

Journée Mondiale de l’ostéoporose – Pour en savoir plus :

¹ Inserm – L’ostéoporose
² Université numérique francophone des sciences de la santé et du sport : Les étapes de la vie génitale, de la puberté à la ménopause.
³ CHU de Toulouse : L’ostéoporose
Ameli – Comprendre l’ostéoporose
Tout sur l’ostéoporose
IOF – International Osteopororis Foundation

Tags : featured

The author: Ariane

Leave a Reply