Soutenir femme ménopause
Conseils

Comment soutenir un proche pendant la ménopause

Chaque ménopause est différente, chaque femme n’aura pas les mêmes symptômes, la même intensité, la même expérience. Mais il y a une chose commune à tous : chaque femme doit savoir qu’elle n’est pas seule dans cette épreuve et qu’elle est soutenue par ses proches.

S’informer sur la ménopause

La première chose à faire et de comprendre ce qu’est la ménopause, connaitre ses symptômes, ses phases et son fonctionnement. Une fois intégré que la ménopause agit vraiment sur le corps dans sa totalité, il est plus facile de voir les choses globalement. Par exemple, reconnaitre une bouffée de chaleur permet d’anticiper l’ouverture d’une fenêtre ou le fait de boire un verre d’eau froide.

Communiquer

Soyez à l’écoute. Soyez compréhensif. C’est un passage difficile dans la vie d’une femme. La personne pour laquelle cette ménopause est la plus dure est la femme à côté de vous. Laissez-la parler si elle le souhaite. Ne la poussez pas à parler, mais laissez-la parler. Soyez disponible.

Ne pas faire culpabiliser

La personne à côté de vous culpabilise déjà toute seule : car elle assure moins au travail, car elle a des crises de panique qu’elle trouve à postériori ridicule, car elle fait subir ses sautes d’humeur à ses proches, car elle est moins disponible pour les relations sexuelles. La culpabilité est déjà là, merci de ne pas en rajouter.

Réapprendre la vie sexuelle

Pour les conjoint.e.s de femmes en transition ménopausique ou préménopause, comprenez qu’il peut y avoir une vraie baisse de désir sexuel pendant la ménopause mais que ce n’est pas contre vous, c’est purement hormonal. Un autre frein à la sexualité peut être la sècheresse ou l’atrophie vaginale qui peut rendre les rapports sexuels douloureux. Et tout le monde peut comprendre qu’aucune femme n’a envie de rapports sexuels douloureux.
Prenez le temps de faire des vrais préliminaires, utilisez du lubrifiant et trouvez d’autres façons de manifester votre amour, votre désir et votre passion.

Réorganiser son environnement

La ménopause affecte fortement le corps et les sensations de la femme. Permettre un minimum de contrôle sur l’environnement extérieur permet de regagner un peu de contrôle sur son corps. Cela passe par des choses simples comme rapprocher un bureau d’une fenêtre ou des toilettes, laisser le choix de la température dans la pièce ou encore autoriser une nouvelle organisation du temps de travail.

Soutenir

Dans une société où la jeunesse est survalorisée et où la femme ménopausée est forcément une grand-mère ou vieille femme (faites une recherche d’image pour « femme 50 ans » et vous verrez), la confiance en soi est vitale. Ne doutez jamais de ses symptômes, si vous avez fait vos recherches (cf point 1) vous savez maintenant que de nombreux maux étranges et qui semblent sans connexion peuvent venir de la ménopause. Couvrez-la de « Je te crois » et maintenez / donnez-lui confiance en elle en lui rappelant ses qualités et ses exploits (passés et en cours !)
Par ailleurs, soutenez la lors des choix mis en place pour essayer de diminuer l’intensité des symptômes (phyto ou THM ?) , la question est délicate et même les plus grands spécialistes ne sont pas d’accord.

Se faire aider

La ménopause implique toute une remise en question sur son corps, sa féminité, son fonctionnement. Tous ses changements peuvent avoir un impact sur la mentalité (sans prendre en considération les variations liées aux hormones) et un accompagnement psychologique peut être utile.
Un même accompagnement psychologique pouvant également être utile à la personne qui vit avec une compagne en pré ménopause et peut avoir envie de parler de son expérience (par procuration) de la ménopause.

Être patient

La ménopause est un marathon, c’est quelque chose dans lequel on s’engage dans la durée. – Petit rappel : les femmes qui souffrent de bouffées de chaleur en ressentiront les effets pendants 7,4 ans – Rappelez-vous que cela reste cependant un état temporaire et soyez patient.

Évitez certaines remarques ou certaines phrases.

Relisez l’article : les phrases à ne pas dire à une femme en transition ménopausique.

Toutes ses solutions devraient vous aider à soutenir votre proche qui vit actuellement la ménopause. Ensuite la meilleure façon d’aider quelqu’un restera toujours de lui demander directement « comment est ce que je peux t’aider ? »

Tags : cat

The author: Ariane

Leave a Reply