Stress et système immunitaire
Etudes scientifiques

Stress et système immunitaire

Suite à l’article sur l’impact des œstrogènes sur le système immunitaire, voici un article sur l’impact du stress sur le système immunitaire.

Depuis des années, on sait qu’il existe un lien entre le stress et le système immunitaire. En l’occurrence, que le stress affaibli le système immunitaire.

Les origines avec l’étude Kiecolt-Glaser

En 1984 une étude est faite pour mesurer les impacts du stress sur le système immunitaire.1 L’expérience était simple : les prises de sang de 75 étudiants en première année de médecine ont été analysés un mois avant et pendant les examens de fin d’année. Les chercheurs ont remarqué que les globules blanc (acteurs du système immunitaire) sont moins nombreux en période d’examen qu’un mois avant. Il en a été déduit que le stress diminue le système immunitaire.

Même si tout restait à prouver (est ce que le stress diminue le système immunitaire ou c’est la maladie qui augmente le stress ?), cette première étude a permis de mettre en lumière cette première conclusion et de mener des études plus approfondies pour trouver un vrai rapport de causalité et comprendre comment cela fonctionne.

L’importance des récepteurs β2-adrénergiques

Les récepteurs β2-adrénergiques sont des récepteurs présents dans de nombreuses cellules du corps humain, dont celles du système immunitaire.2

Pour prouver le lien, des chercheurs ont stressé des souris qu’ils ont ensuite exposé à un virus. Taux de mortalité des souris dans le groupe stressé : 90%. Taux de mortalité dans le groupe non stressé : 50%

L’expérience a ensuite été répété avec des souris dont les récepteurs β2-adrénergiques ont été supprimé. Taux de mortalité dans le groupe normal : 50% Taux de mortalité dans le groupe ne pouvant pas être stressé (= sans récepteur) 10%

Conclusion

Un stress prolongé est effectivement néfaste pour le système immunitaire. D’autant que par un effet domino, le stress peut également affecter le sommeil, la production d’oestrogène ou la digestion et donc à nouveau et indirectement le système immunitaire.

Bref, pour booster votre système immunitaire, contrôlez votre stress.


Pour en savoir plus :
1 – https://www.simplypsychology.org/stress-immune.html
2 – https://rupress.org/jem/article/217/4/e20190554/133716/2-adrenergic-signals-downregulate-the-innate

Tags : coronavirusDA

The author: Ariane

Leave a Reply