Documentaire Arte Menopause
Etudes scientifiques

Documentaire « Ménopause, Andropause : quand les hormones s’affolent » sur Arte

La semaine dernière Arte diffusait l’excellent documentaire « Ménopause, andropause quand les hormones s’affolent » Je l’ai regardé pour vous et en voici la moelle essentielle.

Historique

Tout d’abord, le documentaire rappelle que le terme de ménopause est apparu à la fin du 19ème siècle et qu’avant il n’y avait pas de terminologie spéciale à cette période de la vie d’une femme.

Contextualisation

En intro, il est rappelé que les hormones sexuelles sont : œstrogènes, progestérones et testostérone. Un rappel utile car nombreux de personnes outils la testostérone quand il s’agit des femmes.

Aujourd’hui les femmes en ménopause correspondent à celles de la génération babyboom, elles sont donc très nombreuses. Un tiers de ces femmes se plaignent de symptômes relatifs à la ménopause.

Le documentaire mentionne et montre le fonctionnement de l’échelle MRS (Menopause Rating Scale) qui je vous le rappelle permet d’identifier et mesurer l’évolution des symptômes relatifs à la ménopause

Traitement et le débat sur les hormones

On mentionne bien évidemment la première étude WHI de 2002 qui constatait un risque de cancer du sein et de l’utérus pour les femmes sous traitement hormonal de la ménopause. MAIS l’émission rappelle également qu’une mise à jour de l’étude WHI à fin 2017, montre qu’il n’y a pas de risque accru de mortalité avec le THM.

Le documentaire évoque également les hormones bio identiques qui sont « une préparation magistrale fabriquée en pharmacie à partir de matière première naturelle, mais après de nombreuses opérations de synthèse. » Sa matière première étant la racine d’igname. Aux USA, les hormones bio identiques sont en vente libre mais faiblement dosés alors qu’en Europe, une ordonnance est nécessaire pour bénéficier du traitement.

Conclusion

Un bon document qui balaye bien le paysage de la ménopause en France et présente plusieurs opinions, plusieurs points de vue, à voir absolument tant qu’il est en replay sur Arte.

The author: Ariane

1 Comment

Leave a Reply