Retarder la ménopause de 20 ans ?

Retarder la ménopause de 20 ans ?

Une clinique de fertilité anglaise ProFaM propose une procédure exceptionnelle pour retarder la ménopause jusqu’à 20 ans et permettre aux femmes plus âgées d’avoir des enfants.

Quelle est la procédure pour retarder la ménopause ?

Techniquement, l’idée est « simple » : il faut prélever du tissu ovarien pour le réimplanter quand la femme entre dans la première phase de la ménopause, ce qui stimule les hormones et permet la production d’oestrogène. La réimplantation du tissu ne se fait pas forcement dans l’utérus, mais plus dans un endroit avec une bonne circulation sanguine comme par exemple l’aisselle.  Plus le tissu est prélevé sur une femme jeune, plus on peut espérer retarder la ménopause (jusque 20 ans lorsque le prélèvement est effectué sur une femme d’environ 25 ans mais seulement de quelques années si le prélèvement est fait vers 40 ans).

Cette procédure coute la bagatelle de 7 000 à 10 000 livre sterling (implantation, conservation et réimplantation) et est proposée aux femmes de moins de 40 ans. Neuf femmes ont déjà fait le prélèvement initial et ont ainsi un peu de tissu ovarien cryogénisé pour un usage futur.

Cette intervention existe déjà pour les femmes ayant eu un cancer du sein avec prélèvement avant traitement pour réimplantation après traitement si la femme souhaite avoir des enfants. Une centaine d’enfants sont déjà nés suite à cette opération.

Pourquoi retarder la ménopause ?

L’idée de la réimplantation de tissu utérin pour les femmes ménopausées serait double :

  • Protéger les femmes des problèmes de santé post ménopause : problèmes cardiaques, ostéoporose…
  • Permettre aux femmes de vivre sans symptôme de la ménopause et donc de se concentrer plus sur leur carrière au moment où justement la carrière des femmes se développe souvent le plus.

Les risques de la procédure

Si l’idée peut être bonne, les médecins anglais alertent sur plusieurs aspects :

  • La procédure n’a pas été validée par des études soutenant son efficacité et évaluant les effets secondaires
  • La sécurité de la procédure n’est pas garantie
  • L’efficacité de la procédure n’est pas garantie car on ne sait pas quelle « dose » d’hormone sera produite lors de la réimplantation des tissus ni quelle « dose » sera nécessaire pour « annuler » les effets de la ménopause.

Bref, il y a de l’idée mais avant de la mettre en pratique et de commercialiser cette procédure, il faudrait réaliser plus de test. Les médecins anglais regrettent que le gouvernement anglais ne travaille pas plutôt à promouvoir le traitement hormonal de la ménopause dont l’efficacité est prouvée et qui peut être pris par la majorité des femmes souffrant de la ménopause.

Sources :
The Gardian – New medical procedure could delay menopause by 20 years
HuffingtonPost – This Fertility Treatment Could Delay Your Menopause – But Experts Urge Caution

Laisser un commentaire