41% des cancers en France pourrait être évités

cancer évitables

Au détour de ma navigation sur internet, je suis tombée sur cet article PromoSanté Ile de France « 41% des cancers en France sont évitables« . Son titre tapageur m’a effectivement donné envie de cliquer et de découvrir ce qu’il est possible de faire pour essayer d’échanger au grand C. Le schéma ci-dessous montre parfaitement tous les facteurs modifiables qui causent le cancer avec en numéro 1 : le tabac.

cancer évitables THM ménopause

On voit donc très clairement que c’est tout un style de vie qui est responsable de nombreux cancers. Tabac, alcool, alimentation, surpoids causent 38,6% des cancers qui pourraient être évités. On y trouve également le problème des agents infectieux, des expositions professionnelles, des rayonnements ultraviolets ou des radiations ionisantes. Enfin le dernier groupe contient l’activité physique insuffisante qui cause presque 1% des cancers évitables, puis les hormones (qui inclut les traitements hormonaux de la ménopause et les contraceptifs oraux : à noter le THM représente une bonne partie des cancers évitables pour cause d’hormone) à 0,8% et ensuite l’allaitement maternel insuffisant, a pollution de l’air et les substances chimiques de l’environnement.

C’est impressionnant de voir toutes ces causes de cancer mise côte à côte. Cela permet de relativiser l’importance de différents facteurs. On y voit qu’on a autant de chance d’avoir un cancer en prenant un THM que parce qu’on n’a pas allaiter suffisamment longtemps ! J’exagère un peu, les hormones représentent 0,8% des cancers évitables contre 0,5% à cause d’un allaitement écourté trop tôt.

Ce schéma fait par ailleurs fortement penser au document de la British Menopause Society concernant les incidences de cancer et le THM.

Ces informations permettent de remettre en perspective la réflexion qu’on doit avoir autour de la prise d’un médicament, notamment pour le THM avec toute l’étude bénéfices / risques du traitement.

Vous pouvez aussi aimer

Cet article a 3 commentaires

  1. Cel13

    Bonjour,
    Je voulais vous remercier pour toutes ses recherches et informations que vous nous communiquez. Ils apportent pas mal de matière à ma réflexion au moment de me décider à prendre ou pas un THM et du réconfort parce qu’on se sent un peu seule face à tout ça et très peu informée par les médecins …

    1. Ariane

      Tant mieux, c’est justement le but. Que chaque femme ait toutes les informations en main pour prendre la bonne décision pour elle.

Laisser un commentaire