Vitamine D Menopause
Le saviez-vous

Vitamine D pour les femmes ménopausées

Saviez-vous que la vitamine D était en fait une prohormone1 ?
Les françaises et les français ne souffrent globalement d’aucune carence, on note cependant un déficit en vitamine D chez la moitié des femmes ménopausées2. De nombreuses études sont actuellement en cours pour comprendre pleinement son rôle, mais il est d’ores et déjà clair, qu’il est essentiel dans le corps humain.

Le rôle de la vitamine D dans le corps

  • Aide à combattre le système immunitaire (donc les bactéries et virus)
  • Permet l’absorbation du calcium et donc le maintien de la densité osseuse (et joue donc un rôle actif dans la prévention de l’ostéoporose) Sans vitamine D, peu importe la quantité de calcium ingéré, celui-ci ne servira à rien
  • Réduit les inflammations
  • Aide au maintient de la fibre musculaire

Les risques long terme du manque

  • Ostéoporose

Mais on soupçonne également cette vitamine de jouer un rôle important dans le cadre de :

  • Cancer (sein, prostate, colon principalement)
  • Maladies cardiovasculaires
  • Diabete de type 1
  • Hypertension

Quelles sont les sources de vitamine D ?

Il existe deux sources principales de vitamine D chez l’homme.

Le soleil et la peau

L’exposition au soleil est la première et principale source de vitamine D, celle ci étant fabriquée par l’organisme grâce aux rayons du soleil. Ensuite, tout dépend du type d’exposition : soleil du nord de la France ou au sud de la France, usage de crème solaire, quelle partie du corps a été mise au soleil, quelle couleur de peau (plus une peau est foncée plus elle met longtemps à absorber la vitamine D), pendant combien de temps ?

Les recommandations générales sont de d’exposer environ 15 minutes par jour au soleil sans protection solaire en ayant à minimum les bras découverts (valable en printemps / été, le temps d’exposition doit être plus important en automne / hiver)2. Attention bien sûr à ne pas se surexposer pendant notamment l’été.

L’alimentation

La seconde source cette vitamine, même si dans des quantités bien moindre est donc l’alimentation. On trouve de la vitamine D principalement dans les poissons gras (foie de morue, thon, saumon, maquereau, sardine, jaune d’œuf, etc.) et dans les produits laitiers non écrémés2.

En France, depuis quelques années certains aliments peuvent être enrichis en vitamine D comme par exemple : le lait, les produits laitiers ou les huiles3.

Le supplémentation

Pour celles qui manquent clairement de vitamine au vu de leur exposition au soleil et alimentation, il est possible de se supplémenter. Des compléments alimentaires sont bien sûr disponibles mais le mieux reste toujours de voir avec son médecin pour évaluer réellement le besoin d’une supplémentation et de se voir prescrire une vrai dose de vitamine. L’avis du médecin est d’autant plus important que le surdosage en vitamine D peut avoir de graves conséquences.

Comment savoir si j’ai une carence en vitamine D ?

La façon la plus exacte et précise de calculer les niveaux de vitamine dans le corps est de faire un bilan sanguin mais cela est rarement recommandé en France.

Au-delà d’une analyse sanguine, différents signes peuvent alerter sur un potentiel manque en vitamine :

  • Etre malade fréquemment
  • La fatigue
  • Les douleurs, notamment douleurs articulaires et musculaires et particulièrement au niveau du dos4

Enfin, encore une fois, vous pouvez également en discuter avec votre médecin, qui sur la base d’un petit questionnaire (cf ci-dessous) pourra vous dire s’il estime que vous être à risque de manque.

Questionnaire Vitamine D
Source : Calcium et Vitamine D – Dr Fardellone – Février 2006 – 4

Que prendre en cas de carence ?

La vitamine prescrite par le médecin existe sous plusieurs formes : à prendre quotidiennement ou mensuellement ; en cure ou en « traitement continu. »

Attention, la supplémentation n’est pas nécessaire pour les personnes n’ayant pas de carence et ne permet pas de résoudre tous les problèmes inhérent au manque de vitamine.

Sinon, il est toujours possible de ressortir l’huile de foie de morue de nos placards. Reprenons les traditions de nos ancêtres.

Sources :
1 – La vitamine D dans tous ses états et nouvelles recommandations de prise en charge de l’ostéoporose – GEMVI – http://www.gemvi.org/congres-session-56.php
2 – L’ostéoporose post-ménopausique – Groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses http://www.grio.org/documents/page70/fiche-pratique-70-1302703056.pdf
3 – Haute Autorité de Sante – Février 2013 – https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-02/utilite_clinique_du_dosage_de_la_vitamine_d_-_note_de_cadrage.pdf
4 – Présentation – Calcium et Vitamine D – Dr Fardellone – Février 2006 – http://www.grio.org/membres/diaporama/fardellone-patrice-1a/fardellone-patrice-1a.pdf
5 – Does vitamin D status influence lumbar disc degeneration and low back pain in postmenopausal women? A retrospective single-center study – https://journals.lww.com/menopausejournal/Abstract/2020/05000/Does_vitamin_D_status_influence_lumbar_disc.14.aspx
6 – Vitamine D – Vidal – https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/vitamine-d-calciferols.html
7 – Marine Omega‐3 Supplementation and Cardiovascular Disease: An Updated Meta‐Analysis of 13 Randomized Controlled Trials Involving 127 477 Participants – Septembre 2019 – https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/JAHA.119.013543
8 – Menopause, la vitamine D pour rester forte. https://destinationsante.com/menopause-la-vitamine-d-pour-rester-forte.html#:~:text=Fr%C3%A9quente%20chez%20les%20femmes%20m%C3%A9nopaus%C3%A9es,%C3%A9loigner%20le%20risque%20de%20chutes.
9 –

The author: Ariane

Leave a Reply