Douleurs Ventre Ménopause
Témoignages et Interviews

Témoignage : « J’ai fait un burn out et une dépression »

Quand avez-vous pour la première fois soupçonné que vous étiez en périménopause ?
Autant que je me souvienne, c’était un an et demi avant mes dernières règles. Mon cycle s’est allongé de 15 jours.
Avec le recul, la péri ménopause a dû commencer encore un an auparavant avec des manifestations à type de troubles du transit (constipation opiniâtre et douleurs du côlon gauche ayant entraîné une coloscopie => aucune anomalie). Ces douleurs étaient abominables mais personne n’a su me dire si c’était en lien avec les règles ou pas. Pour moi ça l’était mais comme le médecin me disait que non…


Avez-vous pris rendez-vous avec votre médecin traitant ou votre gynécologue ?
J’ai pris rendez-vous vous avec ma gynéco au moment du décalage de cycle, pour mon suivi habituel, pas pour consulter pour ce décalage et elle m’a dit que c’était la périménopause. Elle ne m’a pas parlé de tous les signes, inconforts, manifestations diverses que je pourrais rencontrer. Elle m’a juste dit qu’il y a des traitements substitutifs (mais je savais déjà que je n’en voudrais pas => risque accru de cancer)

Que connaissiez-vous de la ménopause ?
Je n’en connaissais vraiment pas grand-chose, sauf des connaissances théoriques (arrêt des cycles, vieillissement de la peau, ostéoporose, bouffées de chaleur) mais aucun témoignage direct. Je ne pensais pas que ce serait aussi violent.

Quels ont été vos symptômes de périménopause ?
Avec le recul les seuls symptômes annonciateurs ont été ces douleurs et modifications du transit ainsi que modification du cycle.
J’ai eu mes dernières règles en janvier 2015.

J’ai fait un burn-out en mars 2016 avec apparition de douleurs articulaires et musculaires, sensation de devenir incontinente, troubles du sommeil à type d’insomnie, anxiété majeure ayant nécessité un traitement antidépresseur et 6 mois d’arrêt de travail. Les bouffées de chaleur sont apparues en juillet 2016 et ne m’ont plus lâché. Par contre les crises de migraine m’ont lâché et ça c’est bien !

IL y a aussi eu une baisse progressive d’énergie que je n’ai pas voulu voir et en mars 2016 tout a lâché. Un matin je n’ai plus pu me lever tellement j’avais mal partout et tellement j’étais angoissée.

Quelle aide, quels conseils, quel traitement avez-vous eu de votre médecin ?
Mon médecin n’a jamais parlé de la ménopause même quand je lui ai dit que moi-même. Je sentais que mon état psy et physique était lié aux changements hormonaux.
Quand j’ai repris le travail, un médecin avec qui je travaille (je suis infirmière) m’a demandé comment j’allais et ce qui était arrivé, je lui ai dit 2 mots « burn out et ménopause », il m’a répondu : » ah oui la ménopause, dure période mais c’est encore tabou…  »

Avez-vous trouvé des solutions personnelles pour gérer au mieux vos symptômes ?
– tisanes de sauge efficaces
– apprendre à gérer mes crises d’anxiété et mes insomnies pour mieux gérer ma fatigue la journée. C’est passé par un gros travail sur moi même, et l’acceptation de ma vie, des traumatismes rencontrés… bref une mini psychothérapie
– changement de rythme de vie : je fais les choses plus lentement car je suis beaucoup plus fatigable
-reprise de la danse
– commencement d’étirements
– changement d’alimentation (arrêt de tout ce qui est sucre car cela entraîne un terrain dépressif)

A posteriori, pensez-vous avoir été suffisamment informée en amont pour gérer au mieux cette période de votre vie?
Informée ? Non. C’est tabou. Ou alors c’est moi qui n’ai pas voulu anticiper ? Car c’est synonyme de vieillissement…. et on n’a jamais envie d’entendre parler de ça…..

Pensez-vous que vos symptômes ont interféré avec :
– votre travail ?
– votre couple ?
– votre vie sociale ?
– vos relations avec les autres ?
Le travail : oui puisque arrêt de travail.
Relations avec les autres : oui => plus de « sagesse » dans ma réflexion.

Avez-vous échangé avec vos amies sur vos problèmes liés à la ménopause ?
Peu car peu d’amies. Mais j’ai eu un échange très important avec une personne qui n’était pas spécialement proche mais qui a vécu les mêmes symptômes de douleurs physiques, d’incontinence et d’anxiété que moi.

Avez-vous des astuces et conseils pour les femmes qui vont entrer en phase de ménopause ?
Faites attention à vous, écoutez votre corps, c’est un passage obligé mais qu’on devrait pouvoir vivre mieux.
Parlez-en, il faut que ce qui arrive aux femmes ne soit plus tabou (les règles et les variations hormonales comme les violences faites aux femmes !!! )

 

The author: Ariane

Leave a Reply