La ménopause chirurgicale

La ménopause chirurgicale

Pour la majorité des femmes, la ménopause arrivera « naturellement » ou « spontanément » mais certaines d’entre elles auront une ménopause dite chirurgicale. On parle de ménopause chirurgicale quand la ménopause survient à la suite d’une opération entrainant la ménopause.

Quelles opérations entrainent une ménopause chirurgicale ?

La première opération est l’ablation des ovaires. L’ablation d’un seul ovaire ne cause pas la ménopause. En France, plus d’un million de femmes ont déjà subi une ablation des ovaires1.

La seconde opération est l’hystérectomie (ablation de l’utérus) qui provoque, chez certaines femmes, par effet ricochet une ménopause plus précoce (dans les un / deux / cinq ans suivant certaines études2). A noter, dans le cas d’une femme ayant eu une hystérectomie, celle-ci n’a plus de règles et elle ne peut donc pas utiliser cet élément comme indicateur de la ménopause, ce sont donc uniquement les symptômes qui peuvent mettre sur la voie de la ménopause.

Toute opération menant à une ménopause chirurgicale doit évidemment être l’objet d’une discussion avec le médecin pour expliquer les conséquences de cette opération et le fonctionnement de la ménopause. Il est également essentiel de parler en amont des options disponibles pour gérer la ménopause après la procédure. Idéalement, le médecin vous orientera vers un spécialiste de la ménopause pour vous permettre de vous informer le plus possible.


Pourquoi ces opérations provoquent la ménopause ?

Les ovaires sont les producteurs principaux des hormones sexuelles : œstrogène, progestérone et testostérone. Quand une femme n’a plus aucun ovaire, sa production d’hormone chute de façon drastique et elle passe directement en ménopause (sans passer par la case périménopause)

Dans le cas de l’hystérectomie, le fonctionnement est encore inconnu, peut-être s’agit-il d’un problème de communication entre les organes (ou en l’occurrence de non-communication comme il n’y a plus d’utérus) et cela cause parfois une ménopause plus précoce.

La ménopause chirurgicale

Une femme ayant une ménopause chirurgicale deviendra immédiatement stérile de façon irréversible.

Sinon, les symptômes de la ménopause chirurgicale sont les mêmes que ceux d’une ménopause « spontanée » En revanche, ils sont décrits comme plus nombreux et plus intenses.3

Sur le long terme, les effets secondaires sont également les mêmes que ceux de la ménopause spontanée :

Il est important de noter que plus la ménopause est précoce, plus la femme va vivre longtemps sans œstrogène et plus les risques de santé seront élevés.

On parle de ménopause précoce quand la femme est ménopausée avant 45 ans, indépendamment du type de ménopause : chirurgicale, induite ou spontanée.

Traitements

Le premier point consiste à mettre en place une excellente hygiène de vie avec le triptyque : sommeil, alimentation et exercice. Mettre en place une stratégie de gestion du stress est également recommandée.

Traitement Hormonal de la Ménopause

En cas de ménopause chirurgicale, les recommandations sont de fournir, si possible, au corps les hormones manquantes jusqu’à l’âge moyen théorique de la ménopause soit 51 ans4. Le traitement hormonal de la ménopause, appelé Traitement Hormonal Substitutif (THS) dans le cas de ménopause précoce, est identique à celui des ménopauses spontanées, en revanche tout se joue dans le choix du type d’hormone, de la méthode d’administration et de la dose fournie.

Comme pour tout THM, la femme recevra de l’œstrogène ainsi que de la progestérone si elle a encore un utérus, une femme sans utérus recevra uniquement l’œstrogène. Comme pour tout THM il y a des contre-indications et le choix de prendre un THM ou non doit se faire en fonction des souhaits de la patiente et de la balance bénéfices / risques

Testostérone

Pendant un moment, la testostérone a été commercialisé en France pour les femmes ménopausées chirurgicalement et souffrant de baisse de libido. Le produit n’est aujourd’hui plus disponible en France.

Autres traitements

Tout l’arsenal habituel de traitement contre la ménopause est disponible.

Quel que soit le type de traitement reçu, celui-ci est évolutif et adaptable. Si vous constatez une évolution de vos symptômes, parlez-en à votre médecin pour revoir votre traitement.

La ménopause chirurgicale est une opération importante dans la vie d’une femme qui bouleverse sa santé, sa féminité et son image de soi3. Il est important de l’aborder en étant le mieux informée et préparée possible (bonne hygiène de vie et condition physique) et, si besoin, d’accepter de se faire aider dans ce grand bouleversement à venir.


Pour en savoir plus :
1 – 1 million de femmes sont ménopausées chirurgicalement
2 – https://www.nhs.uk/conditions/hysterectomy/considerations/
3- P&G Pharmaceuticals – mai 2007 – https://www.doctissimo.fr/sexualite/news/les-vraies-consequences-de-la-menopause-chirurgicale
4 – GEMVI – http://www.gemvi.org/documents/fiche-info-patiente-IOP.pdf

La publication a un commentaire

  1. JEANDAT

    Bonjour, merci pour ce poste. On trouve peu d’info sur le sujet.
    Je suis à 43 ans menoposée depuis juillet dernier suite à une curitherapie et une hysterectomie élargie pour traiter un cancer du col de l’uterus. Pourtant j’étais suivi régulièrement et j’ai vu 3 gynécos différents à cause des symptômes (importantes pertes vaginales et seignements après les rapports). Ils sont tous passé à côté. J’ai eu de la chance, la tumeur était encore opérable (mais tout juste) et j’ai peu de symptômes de la ménopause. Juste un peu de bouffées de chaleur. Mais je m’inquiète surtout pour les conséquences à long terme. Le centre qui m’a traité me renvoi vers un gynéco et les recommandations changent selon les interlocuteurs. Compte tenu de mon historique je cherche un médecin de confience. Vous parlez de spécialistes de la ménopause. De quel type de spécialiste il s’agit? Andocrinologue ? Gynéco? Où puis-je trouver une liste de spécialistes fiables? Je suis au sud de Paris. On doit avoir ce qu’il faut dans la région mais j’ignore comment faire. Merci.

Laisser un commentaire