Le documentaire “Ménopausées” lève le tabou de la ménopause

Le documentaire “Ménopausées” lève le tabou de la ménopause

Le documentaire « Ménopausées » de la journaliste Blandine Grosjean donne la parole à 7 femmes qui racontent leur expérience de la ménopause. Tour à tour, les femmes témoignent publiquement ou anonymement sur les différents aspects de la ménopause.

Découvrir la ménopause

Le documentaire commence avec la découverte de la périménopause via l’apparition de premiers symptômes. Prise de poids, bouffées de chaleur, attaque de panique… la liste est longue et, non, la ménopause ne passe pas obligatoirement par le combo « bouffée de chaleur + sautes d’humeur »

Quelques citations

J’ai trouvé ça violent, j’ai perdu le contrôle de mon corps que j’avais toujours contrôlé.

C’était flippant je ne l’ai pas interprété comme étant une bouffée de chaleur, mais je brulais.

On découvre ensuite la réaction des femmes à la découverte du diagnostic. Globalement la surprise et la colère.

Vieillir oui, grossir non

Je ne m’attendais pas à ce que ça commence à 48 ans.

Ce n’était plus la peine de vivre, j’étais tellement mal. On parle très peu de la ménopause, je n’ai pas rattaché mes symptômes à la ménopause mais à une dépression.

En même temps que la découverte, est venu la colère contre moi de ne pas avoir identifié le truc et colère contre la société de ne pas en parler.

Pour moi c’était un diagnostic fatal, c’était la vieillesse. La ménopause à mon âge ? c’est une erreur de la nature. J’ai pensé au suicide.

La ménopause dans la société

Toutes les femmes regrettent qu’on ne parle pas plus de la ménopause. On parle du cancer du sein, il y a des campagnes de prévention… or tout le monde n’aura pas de cancer du sein (en l’occurrence une femme sur huit1), mais 80% des femmes auront des symptômes de la ménopause. La société française invisibilise les femmes ménopausées et c’est dommage, car c’est un moment clef dans la vie d’une femme.

Quelques citations

Les femmes ménopausées, ça n’intéresse pas.

C’est quand on commence à tout comprendre sur la vie en général, nos désirs… où tout devient plus clair que le corps commence à décliner.

Les impacts de la ménopause sur le couple

La ménopause affectant les femmes physiquement et mentalement, cela a forcément un impact sur le couple et la vie sexuelle (via par exemple la baisse de libido). Une femme se demande si elle a bien fait de quitter son conjoint à ce moment-là de sa vie, une autre explique d’avec les bouffées de chaleur déclenchées à la moindre exposition de chaleur les contacts intimes sont difficiles. Si on rajoute à ceci la sécheresse vaginale, mieux vaut avoir un conjoint compatissant. Et heureusement c’est souvent le cas.

Ceci dit, au cas où votre conjoint ne comprend pas ce que vous vivez avec la ménopause et ne sait pas comment vous soutenir, n’hésitez pas lui envoyer la fiche pratique « Comment soutenir son conjoint à la ménopause ? »

Quelques citations

C’est la ménopause qui fait que j’ai débloqué. J’ai eu envie de partir de chez moi. Avec 7 ans de recul, je ne dis pas que je n’aurais pas pris cette décision mais c’est ce qui a fait que j’ai eu envie d’une nouvelle vie.

Baisse de libido… dès que mon compagnon s’approchait de moi ou que je voulais lui tenir ma main, tout contact avec source chaude enclenche une bouffée de chaleur. Ca peut être compliqué pour le couple.

La ménopause et le travail

De par ses symptômes, la ménopause force parfois à un coming out ménopausique. Etre obligé d’expliquer à son manager qu’on doit s’absenter de son poste quelques instants pour se changer peut-être humiliant. Avoir une bouffée de chaleur alors qu’on est un juge en pleine session peut être dérangeant.

Le documentaire se concentrant sur les témoignages, sans intervention, ne mentionne pas le fait qu’il est possible de mettre en place des mesures au travail pour faciliter la vie des femmes ménopausées.

Quelques citations

J’allais travailler avec des migraines épouvantables et il m’est arrivé quand c’était trop intense de prendre une journée.

Ce symptôme de la ménopause, c’est un signe d’affaiblissement.

Quels traitements pour la ménopause

Il y a ensuite toute une partie sur les traitements pris par les unes et les autres. Traitement Hormonal de la Ménopause. Pas de traitement hormonal. Chaque femme explique son approche et sa façon de voir les choses.

Une femme regrette que son médecin ne lui ai pas simplement demandé : « Quels sont vos symptômes ? Qu’est-ce que je peux faire ? »

Une autre trouve que la réponse à la question « Combien de temps dure les symptômes de la ménopause » est trop dure à entendre et n’offre pas de perspective réjouissante.

Une dernière se sent comme une aventurière car elle prend un traitement hormonal de la ménopause connu, à tort, pour causer le cancer du sein (voir à ce propos l’article La vérité sur l’étude WHI de 2002)

La vision de la société envers les femmes ménopausées

La dernière partie du documentaire parle de la perception négative de la société envers les femmes ménopausées. A la ménopause, la femme a encore toute sa place dans la société. Plus encore car elle a de l’expérience, du temps, des désirs clairement identifiés….

Les femmes ménopausées dans ma communauté ne sont plus bonnes à rien car une femme doit se reproduire et satisfaire son mari.

Les hommes ne sont pas attirés par les femmes ménopausées. Les hommes de mon âge sont attirés par les femmes de 40 45 ans.

A partir d’un moment on ne peut plus jouer avec le corps, il ne reste que ce qu’on est.

C’est encore via le regard de la domination masculine. A nous de changer le truc. Au lieu de se demander si on reste désirable, on devrait se demander si cet homme nous fait envie.

La ménopause il y a encore plein de choses à découvrir car le corps change et il y a des nouveautés. Il ne faut pas avoir peur les filles.

Je veux dire que la ménopause est une phase de changement. Et comme toute phase de changement, c’est facile pour certaines et plus difficile pour d’autres. Si vous le vivez bien, dites-le, on s’éclate, c’est génial…. Mais faites attention à celles qui le vivent moins bien.

Ce qui m’a manqué, c’est quelqu’un qui me dise « Je comprends, ce n’est pas facile, je vais t’aider »

On prend la parole, de plus en plus, certains ont peur

Au final, les femmes constatent tout de même que ce dernier tabou est bel est bien en train de tomber même si ce n’est encore que le début. Les règles c’est fait. La grossesse c’est fait. Il reste la ménopause et on s’y attaque sérieusement car le bien être passe par la compréhension et parfois l’acceptation (des changements, des symptômes, du besoin qu’on peut avoir de prendre un traitement hormonal de la ménopause…

Quelques citations finales

Je suis en colère, sentiment d’injustice. Parlons en. Ce n’est pas qu’un problème de femme, c’est un problème de société et d’humain.

Les symptômes de la ménopause étant passés, je suis apaisée. J’ai repris ma vie en main. Je me sens bien.

J’attends ma nouvelle vie.

Il faut arrêter de penser que c’est la fin de la jeunesse, la fin de la vie. Je vois ça comme une renaissance.

Au final un bon documentaire qui montre bien que la ménopause est une expérience complète qui peut affecter de nombreux aspects de la vie. Je regrette un peu le choix de la journaliste de présenter uniquement des témoignages et de ne pas faire intervenir à la fin un médecin pour quelques explications scientifiques, mais je le comprends.

Cela m’intéresserait enfin de savoir comment ce documentaire s’est retrouvé programmé sur France 2. Je ne connais pas le monde de l’audio visuel : on produit son documentaire et ensuite on va se battre pour qu’il soit diffuser ? Ou la production du documentaire commence initialement par une commande d’une chaine? Je vais creuser.

Sources :
1 – Ligue du cancer – Cancer du sein – https://www.ligue-cancer.net/article/26094_cancer-du-sein
Pour visionner le documentaire Ménopausées, c’est acutellement sur le replay de FranceTV

Laisser un commentaire