femme ménopause témoignage
Témoignages et Interviews

Témoignage ménopause : « Je ne me reconnaissais plus »

Quand avez-vous pour la première fois soupçonnée que vous étiez en périménopause ?
J’avais 49 ans quand j’ai suspecté être en préménopause car j’avais des symptômes de vertiges, fatigue, hyperémotivité… Je mettais ça sur le compte du travail

Avez-vous pris rendez-vous avec votre médecin traitant ou votre gynécologue ?
Oui, je suis allée voir mon médecin qui m’a dit que j’étais dépressive car je vieillissais, que mes parents également étaient de plus en plus vieux, que mes enfants allaient quitter la maison… Malgré mes protestations, il n’en démordait pas et ma mise sous antidépresseurs.
Par ailleurs, il m’a dit que j’allais me sentir inutile !

Le traitement a été horrible car j’ai eu de nombreux effets secondaires. J’ai tout arrêté.

Ensuite les symptômes se sont simplifiés : crise d’angoisse et panique, sueurs nocturnes, de plus en plus de vertige. Le médecin ne changeait pas d’opinion « c’était le stress et je faisais un burn out » Il voulait me remettre sous antidépresseur.

Du coup, je suis allée chez le psy, j’ai fait des séances d’hypnose et ça m’a bien aidé avec les crises d’angoisse. Le psy dit qu’il n’y a aucun problème psyshologique mais plus physique et c’est lui qui m’a guidé vers une autre piste en disant « j’ai beaucoup de dames de votre âge qui viennent me consulter pour des angoisses et elles sont en périménopause »

Par la suite, j’ai fait des recherches sur internet et je suis tombée sur un site qui decrivait un peu cela et parlait de la ménopause. J’ai également constaté que mes angoisses étaient cycliques.

Je suis allée voir un endocrinologue qui m’a fait passer un scanner car il suspectait une tumeur du pancreas.
J’ai également fait des tests de glycémie car je souffrais d’hypoglycemie (frequent en premenopause)
Ensuite j’ai vu un cardiologue car je faisais des malaises et j’avais une tension faible.
J’ai également vu un homéopathe qui m’a dit que j’avais une candidose qui voulait me mettre au règime.
Et le dernier, un spécialiste de la maladie de Lyme car j’avais des douleurs musculaires et qui m’a prescrit un traitement antibiotique très lourd.

Pour finir, une gynécologue m’a dit qu’au vu de mes symptômes c’était tout simplement la périménopause. Elle est tombée des nues en voyant tous les médecins que j’avais vu et les examens qu’ils m’avaient prescrits.

Que connaissiez-vous de la ménopause ?
Je ne connaissais rien du tout à part les bouffées de chaleur et l’arrêt des cycles.
Je savais juste qu’on pouvait avoir des migraines plus importantes.

Quels ont été vos symptômes de périménopause ?
Variation d’humeur, vertiges, angoisse, douleurs musculaires (nuque, trapèzes, épaules), palpitations cardiaques

Quelle aide, quels conseils, quel traitement avez-vous eu de votre médecin ?
Elle a voulu me prescrire au début juste de la progesterone (colprone 3 semaines) mais cela provoquait des saignements.
Ensuite un THM avec estreva gel et Lutenil : cela a été une catastrophe car cela augmentait mon anxiété et 15 jours après j’avais toujours les saignements. J’avais également des palpitations cardiaques, des douleurs cardiaques et des douleurs dans le mollet. La cardiologue ne voulait pas trop croire à mes effets secondaires, mais elle a tout de même arrêtée le traitement et dit « les hormones, pour vous, c’est interdit. »

Je ne voulais plus prendre d’hormones : j’ai repris la pilule Cerazette mais j’avais souvent des spotting.
Après je n’ai plus rien pris et je n’avais pas de solution.

Avez-vous trouvé des solutions personnelles pour gérer au mieux vos symptômes ?
Ce qui m’a un peu aidé : j’ai consulté un ostéopathe énergéticien, ça m’a fait du bien au point de vue émotionnel.
J’ai essayé un peu d’homéopathie, fleur de back, d’acupuncture…

A posteriori, pensez-vous avoir été suffisamment informée en amont pour gérer au mieux cette période de votre vie ?
Non, pas du tout

Pensez-vous que vos symptômes ont interféré avec :
– votre travail ? oui, démissionné de mon travail car j’étais « en burn out »
– votre couple ? oui, mon mari comprend très bien mais il est démuni devant mes symptômes, il aimerait pouvoir m’aider mais n’y arrive pas
– votre vie sociale ? oui, à cause des crises d’angoisse je n’osais plus sortir de chez moi, je restais enfermée chez moi, maintenant c’est revenu mais il y a eu des coupures avec certaines personnes
– vos relations avec les autres ?

Avez-vous eu des périodes dépressives ? Si oui, comment avez-vous géré ?
J’ai eu de forte baisse de moral (ce moment où le médecin a dit que j’étais dépressive.) Aujourd’hui, je n’en ai plus mais j’ai encore une fois de temps de temps une journée difficile surtout à cause de des symptômes physiques très éprouvants.

Avez-vous échangé avec vos ami(e)s / proches sur vos problèmes liés à la ménopause ?
Oui mais personne n’était à mon niveau et donc ne savait ce dont il s’agissait

Avez-vous des astuces et conseils pour les femmes qui vont entrer en phase de ménopause ?
Surtout quand on va mal et qu’on va chez son médecin, ne pas écouter quand on dit que c’est le stress ou c’est dans la tête.
Trop rapidement on vous catalogue de dépressive, il ne faut pas se jeter sur les antidépresseurs, c’est la solution de facilité pour le médecin. Ils donnent beaucoup d’antidepresseurs à cette période de notre vie.
Ne jamais baisser les bras et oser dire « non je ne suis pas folle », je sens bien les signaux que mon corps


Autre remarque :
Aujourd’hui j’ai encore des migraines, douleurs musculaires, bouffées de chaleur beaucoup plus importante, sueurs nocturnes, troubles digestifs (constipation et ballonnement)
J’ai consulté un gastroenterologue, j’ai passé une coloscopie , le gasto m’a dit que c’était standard chez les femmes de vos âges.
En ce moment depuis 5/6 jours je teste l’oligothérapie…

Tags : DAtémoignage

The author: Ariane

Leave a Reply